RSS

La guerre contre les fausses actualités est une guerre contre la liberté d’expression

16 Déc
[titre article pour referencement]

Hé oui, je rappelle que Les sénateurs Français et US adoptent en catimini la pénalisation des sites web faisant de la « désinformation » 

C’est incroyable ce qui se passe dans le monde, les élites veulent maintenant éradiquer les sites d’infos alternatives, qui propageraient de « fausses infos » !

D’abord en France après l’énorme flopée de lois contraignantes et liberticides déjà votées, c’est maintenant sous prétexte d’IVG ,que les sénateurs adoptent en douce la pénalisation des sites web faisant de la « désinformation » !!!

(…)

Pendant ce temps, au même moment – Le congrès des états-unis se penchait sur une loi pour contrer « la propagande et la désinformation », qui vise notamment les médias alternatifs dans leur globalité et la fédération de RUSSIE en particulier, le Countering Disinformation and Propaganda Act

(…)

Et Aujourd’hui , Le Sénat US Passe donc Tranquillement La « loi contre la désinformation et la propagande »

Le gouvernement Américain peut désormais financer les journalistes pour réfuter les informations en provenance de l’étranger

La guerre contre les fausses actualités est une guerre contre la liberté d’expression

L’une des plus grandes menaces à la liberté est l’agression contre le droit de discuter des problèmes politiques, de rechercher des sources d’information alternatives et de promouvoir des idées dissidentes telles que le non-interventionnisme dans les affaires étrangères et domestiques. Si cette agression contre la liberté d’expression portait ses fruits, alors toutes nos libertés se trouveraient menacées.

L’une des attaques les plus communes contre le premier amendement est la tentative de forcer les organisations de politiques publiques à divulguer le nom de leurs donateurs. Qu’importent les objectifs de ces lois, leur effet est de soumettre les défenseurs de causes controversées à toutes formes d’intimidations. Ces harcèlements inquiètent les autres donateurs potentiels qui, en conséquence, hésitent à soutenir des organisations qui s’opposent à une guerre populaire ou qui défendent les droits d’un groupe impopulaire.

Beaucoup de ceux qui s’opposent à la liberté d’expression soutiennent des lois et régulations qui interdisent aux organisations activistes de distribuer des informations factuelles concernant un candidat, et ce plusieurs mois avant les élections. Cette interdiction s’applique aux communications qui soutiennent ou s’opposent à un candidat particulier. Elle vise à ce que les seules sources d’information relatives à un candidat en période d’élections soient les campagnes officielles et les médias.

La Commission fédérale chargée des élections a récemment rejeté une proposition d’exempter les livres, les films et les diffusions en temps réel de cette régulation. Une majorité des membres de cette commission semblent croire qu’ils ont le pouvoir, par exemple, d’interdire la biographie d’Edward Snowden écrite par Oliver Stone, qui a été publiée deux mois avant les élections et présente l’opinion d’Hillary Clinton et de Donald Trump sur le personnage de Snowden.

La menace la plus récente et la plus dangereuse au premier amendement est la guerre contre les fausses actualités. Ceux qui mènent ce combat utilisent certaines supercheries publiées sur internet pour justifier des régulations gouvernementales accrues – et la censure de certains sites web. Certains sites populaires, tels que Facebook, n’attendent pas une décision du gouvernement pour prendre des mesures contre ces fausses actualités.

Ceux qui demandent une interdiction officielle des fausses actualités tentent simplement de censurer des canulars qui pourraient aisément être réputés. Ils travaillent à la création d’un gardien agréé par le gouvernement, qui aurait le pouvoir de censurer toute actualité ou opinion qui ne plairait pas à l’établissement politique. En revanche, aucun de ceux qui se plaignent des fausses actualités publiées en ligne ne se lamente des mensonges qui ont servi à promouvoir la guerre en Irak. Ces fausses actualités ont mené à la déstabilisation du Proche-Orient, à la montée en puissance d’ISIS et à la mort de millions de personnes.

La guerre contre les fausses actualités a récemment pris une forme plus tragique encore avec les tentatives de qualifier certains sites d’outils de propagande russe. Les principales cibles ont été les critiques des politiques interventionnistes américaines, les défenseurs d’un étalon or et les critiques de la dette gouvernementale. Sans oublier ceux qui cherchent à mettre fin à la militarisation de la police. Tous ont été qualifiés d’agents anti-américains travaillant pour la Russie.

La semaine dernière, le Congrès a voté en faveur d’une loi qui vise à créer un comité spécial composé d’agences fédérales clés afin de contrer toute interférence étrangère dans les élections américaines. Nous avons également assisté à des appels en faveur d’enquêtes institutionnelles quant à l’influence de la Russie sur les élections américaines. Pouvons-nous encore douter que l’objectif de tout cela soit de discréditer et de faire taire ceux qui remettent en question la propagande pro-guerre et providence des médis grand public ?

Les tentatives d’interdire les fausses actualités, de qualifier les sources d’informations anti-guerre et anti-Réserve fédérale d’agents de la Russie, et d’empêcher aux organisations indépendantes de discuter des antécédents politiques d’un candidat présidentiel s’intègrent toutes dans la guerre contre le premier amendement. Tous les Américains, quelle que soit leur persuasion politique, ont un rôle à jouer dans la défense de la liberté d’expression.

Publicités
 

Étiquettes : , , , , ,

Une réponse à “La guerre contre les fausses actualités est une guerre contre la liberté d’expression

  1. Benaldjia

    16 décembre 2016 at 4:00

    Le terrorisme ne produit pas seulement des attentats, mais aussi toute la législation antiterroriste, des juristes pour écrire les lois, des journalistes pour intoxiquer l’opinion publique, des programmes de télévision, des films,Le terrorisme produit d’autre part tout l’antiterrorisme, la justice criminelle, les sbires, prisons, juges, bourreaux, jurés, et toute une branche de l’industrie et des services sécuritaires Il permet de justifier les représailles, d’augmenter la panique, la haine et le sentiment d’insécurité des individus. Il permet aux pays occidentaux de justifier leurs mesures d’exception et leurs interventions militaires au Moyen-Orient !!!
    A titre d’exemple : Des pays de l’Union européenne achètent du pétrole aux barbares . une information rapportée Jana Hybaskova ambassadrice de l’UE en Irak, accusait les états européens d’acheter du pétrole à Daesh ?!
    La déclaration de Jana Hybaskova a fait l’effet d’une bombe dans les milieux politiques européens: les soupçons étaient déjà éveillés, mais pour la première fois, une diplomate évoquait le sujet publiquement. Réaction quasi-immédiate de l’Europe, qui a exprimé dans une résolution sa «profonde inquiétude» et demandé à la commission d’enquêter sur ce dossier. Dans la foulée, les services extérieurs européens répondaient: «Il n’y a aucune preuve», arguant qu’il est difficile de tracer parfaitement l’origine du pétrole. Plus d’un an après, aucune avancée du côté des instances européennes.
    A diffuser ! il en va de notre survie, que nous fassions un procès d’intention aux pays occidentaux acheteurs de pétrole de Daesch Et pour leurs collaboration avec une organisation terroriste ! Ambassador Jana Hybaskova speech at the European Parliament.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :