RSS

L’ex ministre de la culture britannique accuse la Russie d’ingérence dans le référendum sur le Brexit

14 Déc

Afficher l'image d'origine

« La russie est «très probablement» intervenue dans le référendum sur la sortie du royaume-Uni de l’union Européenne »

Comme le rapporte le journal The Independent, c’est ce qu’a déclaré Ben Bradshaw, député de la Chambre des communes du parti travailliste et ancien ministre de la culture du pays . Décidément, la main de Poutine serait absolument partout d’après les médias mainstreams occidentaux …  (je ne dis pas qu’elle n’est nulle part non plus : Poutine est un maître stratège de haut niveau ..)

Selon la version du député, l’intervention probable de Moscou dans le destin du Brexit s’est passé de la même manière que dans d’autres pays. Le député a à l’esprit de soupçons sur le fait que les autorités russes, via des pirates ont tenté d’influer sur l’issue des élections présidentielles aux états-unis.

«Nous n’avons aucune preuve de cela. Mais je pense que c’est très probable», a dit Bradshaw, s’exprimant au parlement au cours du débat sur la situation en Syrie. Comme on le sait, la Russie est soupçonné de crimes de guerre aprés avoir soutenu l’offensive de l’armée gouvernementale syrienne à Alep.

Dans son discours, Bradshaw a déclaré que la Russie a également eu une incidence sur le déplacement en Europe d’énormes flux de migrants, pour déstabiliser l’UE. Selon lui, «la stratégie de la Russie réside dans l’affaiblissement et la division du monde libre», tandis que la redirection du plus grand flux de réfugiés depuis la Deuxième guerre mondiale en Europe est «intentionnelle», et «fait partie de ce plan».

Le député a parlé des élections en France. Selon le parlementaire, l’ingérence de la Russie dans le processus pré-électoral de ce pays témoigne de la « demande du front National dirigé par Marine Le Pen de l’aider aux élections présidentielles et législatives en 2017 ».

The Independent note que, à leur tour, les hommes politiques allemands et des représentants de l’intelligence ont également averti que les pirates et d’autres personnes agissant dans l’intérêt des autorités russes peuvent influencer les résultats des élections législatives en Allemagne l’année prochaine.

Un référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’union Européenne a eu lieu le 23 juin.  Plus de la moitié des britanniques ont participé vote plébiscite Pour le Brexit . Après cela, le premier ministre, David Cameron, a démissionné, remplacé par l’ex-ministre de l’intérieur, Theresa May.

À la veille du vote , les politiciens occidentaux et les politologues avaient averti que le Brexit affaiblirait l’influence de l’union Européenne et qu’il renforcerait l’influence de la Russie.

Ingérence russe dans le Brexit: des balivernes à vous faire peur, selon le Kremlin

Le porte-parole du Kremlin explique les raisons qui ont poussé un député du parlement britannique à accuser la Russie d’ingérence dans le référendum sur le Brexit.

Les déclarations accusant la Russie de s’être ingérée dans le référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE sont des balivernes à vous faire peur destinées à faire oublier leurs échecs politiques, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

« C’est un témoignage d’une qualité très primaire, non professionnelle et de courte vue sur la politique et les politiciens qui préfèrent inventer des balivernes à vous faire peur pour faire oublier l’absence de réalisations réelles et de succès dans leur carrière politique », a souligné Dmitri Peskov.

Le député du Parti travailliste de la Grande-Bretagne Ben Bradshaw a déclaré récemment qu’il était « très probable » que la Russie fût intervenue dans le référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, a annoncé mercredi le quotidien The Independent. Le député a toutefois précisé qu’il ne disposait pas de preuves d’une telle intervention.

Selon lui, le Kremlin espère que l’énorme flux de migrants en Europe déstabilisera l’Union européenne. Le député britannique estime que « la stratégie de la Russie consiste à affaiblir et à diviser le monde libre » et que l’organisation du plus grand flux de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale est une action préméditée faisant partie de cette stratégie.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 14 décembre 2016 dans général, International, Politique

 

Étiquettes : , , , , , ,

Une réponse à “L’ex ministre de la culture britannique accuse la Russie d’ingérence dans le référendum sur le Brexit

  1. yoananda

    14 décembre 2016 at 5:45

    bien sur nous on n’intervient pas en Russie !!!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :