RSS

Un effondrement dévastateur se profile pendant qu’en Inde la guerre contre le cash de MODI tourne au drame : 65 % des distributeurs sont HS, et l’Or se vend entre 1600 et 3000 dollars l’once

12 Déc

Tableau 1: La Pénurie d’argent dans les guichets automatiques indiens continue

Avec 65% des guichets automatiques hors service, Goldman met en garde contre le fait que l’Inde est de « retour à un système de troc»

L’ Inde continue d’aller de mal en pis suite à la démonétisation de Modi. Avec seulement 35% des distributeurs automatiques de billets à l’ échelle nationale opérationnels, Goldman met en garde contre la pénurie de liquidités qui continue à encourager l’utilisation des paiements alternatifs, y compris l’ extension du crédit informel et un retour à des systèmes de troc . En outre, le ralentissement de l’activité se traduit de façon spectaculaire dans les taxes moins élevées et les réductions d’impôts offerts par les compagnies de voitures de luxe .

Voici Egon Von Greyerz – Un effondrement dévastateur se profile pendant qu’en Inde l’Or se vend entre 1600 et 3000 dollars

Alors que nous assistons à une envolée des taux d’intérêt, aujourd’hui l’homme qui est devenu une légende pour ses anticipations de quantitative Easing(Planche à billets), dans les fluctuations des devises et sur des événements mondiaux majeurs vient d’avertir kingworldnews qu’un effondrement dévastateur se profile alors que l’Inde voit l’or se vendre à un prix ahurissant compris entre 1600 et 3000 dollars.

En route vers l’effondrement mondial

Egon von Greyerz: « Aujourd’hui le sort en est jeté pour l’Europe et l’Union européenne. Voilà ce qu’avait dit César en l’an 49 avant Jésus-Christ, lorsqu’il décida de franchir le Rubicon, le fleuve séparant la Gaule cisalpine de l’Italie, ce qui fut à l’origine d’un changement majeur pour l’histoire de l’Europe. Le référendum italien qui se déroule aujourd’hui (Dimanche 4 Décembre 2016) a une signification similaire. Le vote pour le Brexit, pour le lequel, la Grande Bretagne avait décidé de quitter de l’UE, a été l’élément déclencheur de l’éclatement de la construction de cette zone artificielle de 500 millions d’individus gouvernés par une élite à Bruxelles, non élue et comptable de rien. Pire encore, l’Euro est une monnaie papier artificielle, qui est utilisée par 19 des 28 pays de l’UE. Bien entendu, toutes ces monnaies créent artificiellement finissent toujours par ne plus rien valoir, et avoir une même monnaie dans 19 pays qui ont des cultures différentes, des taux de croissance, de productivité et des taux d’inflation très différents est un désastre total…

C’est la raison pour laquelle l’Italie, la Grèce, l’Espagne, le Portugal et de nombreux autres pays de l’UE sont en faillite. Ces pays ont été contraints d’utiliser une monnaie qui les a rendu non compétitifs littéralement et incapable d’exporter voire même de fonctionner. Pendant ce temps là, l’Allemagne a bénéficié de la faiblesse de l’euro ce qui a fait le succès de ses entreprises exportatrices.

Que le référendum en Italie change le destin du peuple italien maintenant ou plus tard est presque sans importance puisque le sort en est jeté. Le vote pour le Brexit a été la première alerte qui montrait combien les gouvernements et l’élite sont totalement coupés des réalités et de ce que peuvent vivre les gens. La victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine a confirmé ce même phénomène. En Italie, les gens en ont plus que marre du gouvernement Renzi, qui va probablement perdre le référendum sur la Constitution italienne. En réalité, ce référendum n’a pas de réelle importance, d’ailleurs il est plutôt considéré comme un vote de protestation contre le gouvernement Renzi. Fait intéressant, Renzi est le seul leader européen à avoir officiellement soutenu Hilary Clinton et cela risque de lui coûter cher. La plupart des dirigeants européens haïssent Trump mais personne ne fut assez stupide pour soutenir officiellement Clinton.

Si Renzi perd le référendum, cela va probablement déclencher une nouvelle élection que l’acteur Beppe Grillo pourrait bien remporter. Son parti est anti-mondialiste, anti-establishment, anti-immigration et anti-UE. De nombreux pays européens ont déjà des gouvernements eurosceptiques comme en Hongrie, en Croatie, en Pologne et en Slovénie. En 2017, il y aura des élections en France où le Front national de Marine Le Pen est bien placé. En Hollande, le Parti pour la liberté, qui est anti-UE, est également bien placé. Et en Allemagne, il y aura aussi des élections en 2017. Il y a une forte opposition à Angela Merkel en raison d’énormes problèmes liés à l’immigration dont l’Allemagne souffre actuellement, et tout ceci découle des décisions prises par Merkel.

Si cela venait à changer en Europe dès ce week-end avec le référendum italien et même si cela devait prendre un peu plus de temps, on sent qu’un changement est en marche et que les peuples en Europe se retournent maintenant contre l’establishment et l’élite. En plus de cette tragédie européenne avec des politiciens qui sont coupées des réalités que vivent les gens au quotidien, il y a des problèmes majeurs au sein du système financier. L’une des plus grandes banques européennes à savoir la Deutsche Bank ressemble beaucoup à la Lehman Brothers. Le prix de son action et son exposition sur les produits dérivés nous indiquent que cette banque se dirige tout droit vers la faillite. Et en Italie, le système bancaire est insolvable. Non seulement la plus ancienne banque italienne Monte dei Paschi est au bord de la faillite, mais le montant des créances douteuses de l’ensemble des banques italiennes est d’au moins 360 milliards d’euros. Elles représentent 20% du Pib italien et à la moitié des prêts en difficultés de la zone euro. Ces créances ont quadruplé depuis 2008 et continuent d’augmenter. Monte dei Paschi essaie désespérément de lever 5 milliards d’euros et UniCredit, la plus grande banque italienne, a besoin de 13 milliards d’euros.

Que ce soit politiquement et financièrement, l’Europe est en énorme difficulté. Et quand la situation européenne va commencer à se gâter, les problèmes ne se cantonneront pas qu’au continent européen. L’économie mondiale et le système financier sont totalement interconnectés et un problème dans un pays comme en Italie aura des répercussions dans le monde entier. L’exposition de 50.000 milliards de dollars de la Deutsche Bank sur les produits dérivés, représente environ 20 fois le PIB allemand et 70% du PIB mondial. Cette exposition n’est pas uniquement trop importante pour l’ Allemagne, elle est aussi pour le monde. Si un problème éclatait à la Deutsche Bank, cela se répandra aussitôt telle une traînée de poudre dans tout le système financier mondial. Les 5 plus grandes banques américaines ont au moins 250.000 milliards de dollars de produits dérivés voire probablement le double. C’est 3,5 fois le PIB mondial et c’est bien trop important pour le système financier mondial.

Toute tentative pour essayer de sauver le système engendrera un effondrement encore plus important

Il n’y a que deux manières de gérer un système financier qui a une exposition d’1.500.000 milliards de dollars sur les produits dérivés avec des bilans bancaires déjà insolvables. Soit les banques centrales imprimeront des quantités illimitées d’argent, ce qui finira par arriver de toute façon, ou bien les banques feront faillite. Dans les deux cas, cela conduira à une destruction continue de la plupart des devises et, éventuellement, à une implosion du système financier comme nous pouvons déjà le constater aujourd’hui. Mais puisque nous parlons d’un système corrompu qui manipule chaque marché, un effondrement de ce système sera une aubaine et la seule manière de remplacer un système voué à disparaître. Le monde n’a aucune chance d’aller de l’avant et de voir la croissance repartir avant que le système financier actuel ne s’effondre. A mon sens, ce système doit mourrir, et toute tentative pour essayer de sauver ce système n’aboutira qu’à un effondrement encore plus important. Oui, cela engendrera malheureusement la misère et un ajustement majeur pour la plupart des gens. Mais c’est une adaptation nécessaire afin que le monde puisse à nouveau connaître une croissance saine et ce sans un endettement excessif. Car avec des dettes de 250.000 milliards de dollars et une exposition d’1.500.000 de milliards de dollars sur les produits dérivés, il n’y a aucune chance pour que l’économie mondiale puisse repartir. Toute cette dette doit imploser, ainsi que les prix des actifs qui ont été alimentés par cette même dette.

Le Phoenix renaît toujours de ses cendres

En clair, les bouleversements qui interviendront en 2017 seront probablement les principaux catalyseurs qui déclencheront l’inévitable effondrement du système financier et de l’économie mondiale. Bien entendu, de toute cela, un nouveau système renaîtra de ces cendres qui nous l’espérons conduira à un monde meilleur au fil du temps.

En attendant, étant donné que la monnaie papier est vouée à disparaître, la protection de vos actifs n’a jamais été aussi importante de toute l’histoire qu’aujourd’hui. Tous les classes d’actifs du système financier vont imploser. La dette ainsi que les produits dérivés imploseront sous leur propre poids. Toutes les bulles d’actifs que cette dette a engendré s’effondreront également. Ceci inclut les actions, les obligations et les biens immobiliers. Actuellement, n’importe quelle personne qui détient quoi que ce soit au sein du système financier peut potentiellement perdre tout ou partie de son capital. Et même s’il restait quelque chose, il faudra énormément de temps aux liquidateurs pour faire le trie entre tous ces actifs avant de pouvoir récupérer des miettes. Les actifs non grevés au système devraient finalement être rendus mais cela pourrait prendre de nombreuses années et le risque que les banques utilisent ses actifs comme garantie est très important.

La meilleure manière de préserver son capital durant les prochaines années repose sur la détention d’actifs réels non grevés et en dehors du système financier tels que des biens immobiliers, des terres et des droits d’exploitation minière. Mais la meilleure garantie pour protéger son capital est bien sûr, la détention d’Or physique. L’or est la seule monnaie qui a su conserver sa valeur tout au long de l’histoire. Etant donné que l’argent papier va se raréfier, d’autant plus que la plupart des gouvernements vont l’interdire, ou le rendre inutilisable, l’Or deviendra le seul moyen réel d’échange. L’Or sera utilisé comme monnaie et pour le troc. L’effondrement du système financier et des monnaies papier rendront l’or extrêmement recherché et très cher.

En inde, l’Or se vend entre 1600 et 3000 dollars

Actuellement, les restrictions monétaires ont eu un impact important sur le cours de l’Or en Inde. Des cours aussi élevés que 3.000 dollars l’once ont été observés, mais actuellement l’Or s’échange entre 1600 et 1700 dollars. Cela équivaut à un gain de 35 à 45% par rapport au cours actuel de 1177 dollars. Bien entendu, il y a des inquiétudes face aux restrictions à l’importation qui vont ralentir la demande. Mais selon mes sources, l’Inde est gangrenée par une corruption endémique, il est donc facile de faire entrer l’Or en payant un back-chiche. Etant donné que le gouvernement Modi a pratiquement détruit sa monnaie papier, les Indiens vont certainement essayer de se procurer plus d’Or.

En Chine également, le cours de l’Or a grimpé et se situe actuellement à un plus haut de 3 ans. Aujourd’hui en Chine, le cours de l’Or vient d’augmenter de 24 dollars. Le tableau ci-dessous montre que l’appétit de la Chine ces dernières années pour l’or est insatiable. La Chine a absorbé une grande partie de la production mondiale d’Or.

Les raffineurs d’or en Suisse évoquent une forte demande

Aujourd’hui, la production mondiale d’Or est d’environ 3000 tonnes par an. En 2025, elle baissera à 2.000 tonnes étant donné que nous avons dépassé le pic de production d’Or. Les raffineurs en Suisse qui raffinent la plupart des lingots d’or dans le monde signalent une forte demande actuellement.

Tout l’Or qui est produit, est acheté par la Chine, l’Inde, la Russie et par beaucoup d’autres acheteurs. Il n’existe pas de stocks d’or invendus dans le monde. Mais il y a des tas d’Or papier (ETF) qui sont au moins 100 fois plus nombreux que l’Or physique disponible pour régler les réclamations d’Or papier. Le marché de l’Or papier est corrompu et manipulé par les banques centrales ainsi que par les banques de lingots. Pour le moment, ce groupe a réussi à maintenir le cours de l’Or à des centaines de dollars en-dessous de sa réelle valeur sous lequel il ne serait pas sans cette manipulation reposant sur les ventes d’Or papier.

L’Or s’envolera à 10.000 dollars lorsque le marché papier vacillera

Alors que les problèmes du système financier commencent à s’étendre, ce qui pourrait se produire à tout moment, c’est de voir le marché papier vaciller et que le réelle cours de l’Or concernant l’Or physique soit fixé par la Chine. Une fois que cela se produira, le cours de l’Or grimpera rapidement vers les 10.000 dollars l’once, et ce cours atteindra ensuite des niveaux bien plus élevés avec une monnaie inflationniste.

A court terme, du fait du marché de l’Or papier, le cours de l’or pourrait perdre encore 100 dollars. Mais cette baisse ne serait qu’un léger inconvénient face à une potentielle hausse de plusieurs milliers de dollars, et à 1177 dollars l’once actuellement, le cours de l’Or physique est une aubaine absolue. Ce métal est le meilleur moyen qui vous permettra de protéger votre capital contre une destruction à venir des prix des actifs. »

Goldman met en garde contre le fait que l’Inde est de « retour à un système de troc» , voici quelques graphiques parlant .

Tableau 2 : Toujours un intérêt  très élevée pour la recherche de détaillants qui acceptent le paiement électronique

Tendances des recherches Google pour les termes financiers clés en Inde

Source: Google, Goldman Sachs mondial Investment Research

Tendances des primes des actifs dur

Les primes sur l’Or domestique et sur l’ argent, telle que mesurée par la différence entre les prix intérieurs équivalent en USD et les prix mondiaux, semblent s’etre normalisé après un pic initial. La prime du Bitcoin (nous calculons cela avec la différence entre le prix du Bitcoin sur les échanges en Inde et ceux à l’ étranger) a également quelque peu baissé cette semaine (pièce 15).

Pièce 15 : Les primes après l’ annonce d’il y a quatre semaines – se sont quelque peu normalisées

Source: CEIC, Haver Analytics, Bloomberg, Unocoin, Goldman Sachs mondial Investment Research

Figure 16 : La tendance des recherches Google sur les prix de l’or s’est normalisé et pour le Bitcoin il est resté élevé

Tendances des recherches Google pour les principaux mots concernant les actifs physiques

Source: Google, Goldman Sachs mondial Investment Research

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 12 décembre 2016 dans économie, général, International, or et argent métal

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :