RSS

Une attaque à la bombe électromagnétique détruirait la civilisation

08 Déc

iran-emp1

Tout pourrait se terminer demain. Pourriez-vous imaginer plus moderne menace ?

La menace d’une attaque délibérée à l’arme à impulsion électromagnétique demeure bien réelle. Son potentiel en tant qu’arme de destruction massive est plus important que celui de n’importe quelle autre arme connue de l’Homme.

En raison de la dépendance de la société moderne et des villes à l’électricité et aux réseaux de distribution, les bombes électromagnétiques représentent une menace potentiellement mortelle ou terriblement handicapante pour 90% de la population.

Une attaque électromagnétique forcerait une réinitialisation à laquelle très peu se seraient préparés.

Comme l’a expliqué WND :

Pensez-vous que cela ne pourrait pas se passer aux Etats-Unis ?

Réfléchissez-y encore. Comme l’a expliqué l’analyste des politiques de sécurité du Département de la Défense et spécialiste des armes de destruction massive, Michael Maloof, il suffirait d’une attaque à l’arme à impulsion électromagnétique pour mettre hors d’usage toutes les infrastructures critiques à la vie de tous les jours.

[…]

« Si le réseau électrique était mis hors d’usage, tout ce qui en dépend se trouverait affecté. Cela pourrait inclure nos télécommunications, nos systèmes banquier et financier, nos réseaux de transport de gaz naturel et de pétrole, nos réseaux de distribution alimentaires, nos services d’urgence… Mais aussi tous les appareils électroniques que nous prenons pour acquis, comme les boîtiers électroniques de nos portes de garage et autres.

Ce serait un cauchemar dont nous ne nous réveillerions jamais. »

L’impact d’une telle attaque sur les appareils médicaux serait dévastateur pour des millions de personnes.

La haute-technologie de notre monde a été établie sur des fondations fragiles et vulnérables.

Un tel évènement rendrait les hôpitaux incapables de soigner leurs patients, parce qu’ils dépendent d’appareils électroniques. Les gens équipés de pacemakers ou d’autres appareils médicaux perdraient soudainement leur source de vie.

« S’il est une chose dont les gens ne parlent pas, c’est de l’impact que cela aurait sur les réacteurs nucléaires, » a ajouté Maloof, qui a écrit sur la menace des armes aux impulsions électromagnétiques dans A Nation Forsaken. « Quand nous observons ce qui s’est passé à Fukushima il y a quelques années, et qui n’a concerné qu’un seul réacteur, nous réalisons vite qu’un tel impact sur les 147 réacteurs des Etats-Unis ne serait pas catastrophique, mais cataclysmique. »

Comme je l’ai déjà expliqué de nombreuses fois, ces effets pourraient être minimisés si le gouvernement travaillait avec le secteur privé pour renforcer le réseau existant et protéger les infrastructures actuelles.

Le problème, c’est que c’est très cher. Le réseau est très ancien, et les pouvoirs en place ont beaucoup plus de chances de capitaliser sur la peur et l’horreur d’après-coup, une fois que l’évènement se sera produit. .. plutôt que sur la protection des réseaux existants.

Cela pourrait changer. Mais peut-être trop tard.

L’armée a déplacé une grande partie de ses opérations, équipements et forces de contingence à Cheyenne Mountain pour renforcer la continuité de ses opérations. De nombreuses agences gouvernementales ont pris des mesures similaires.

Mais une vaste majorité de la population demeure vulnérable. Les plus autonomes peuvent en revanche se préparer à vivre hors du réseau et à protéger leurs produits électroniques grâce à une cage de Faraday, comme SHTF l’a déjà expliqué :

Isolez-vous du réseau centralisé. Voilà le conseil que nous a donné John Wellinghoff, l’ancien chef du FERC pour nous aider à survivre toute panne de courant susceptible d’être générée par une attaque à l’arme à impulsion électromagnétique, une cyberattaque ou tout autre évènement susceptible d’interrompre le réseau principal.

Les gens commencent à comprendre qu’ils ont besoin de leurs propres réserves pour s’isoler du réseau. Les vulnérabilités externes du réseau continueront de représenter un problème jusqu’à ce que nous disposions de quantités substantielles de génération distribuée. Je dispose d’un système photovoltaïque qui satisfait tous mes besoins en énergie. Je cherche à m’isoler complètement du réseau. Et il n’y a pas que moi. L’armée cherche à développer des micro-réseaux pour ses bases parce qu’elle comprend aussi la vulnérabilité de ces bases face à d’éventuelles coupures de courant.

Prions pour que ce jour n’arrive jamais.

Source

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 8 décembre 2016 dans général, Guerre - 3e guerre mondiale, Insolite, société

 

Étiquettes : , , ,

Une réponse à “Une attaque à la bombe électromagnétique détruirait la civilisation

  1. Matth

    8 décembre 2016 at 8:28

    En fait c’est déjà le cas . Non !?…
    Ce n’est pas déjà avec ce genre d’armes que nous sommes affectés ?
    Ha pardon les exemples : Systèmes satellites, Tv avec autant de fréquences que de chaines, systèmes GPS, GPRS, Edge, 3G, 4G, Radio FM, Radio Am, Les aimants dans les enceintes un peu partout, puis les fils électriques dans nos murs, Wifi, Bluethoot, télécommandes en tous genres,…. Et puis j’en passe. Je ne parle pas de ce que l’on ne connais pas…..

    Donc oui une arme de guerre électromagnétique, ça doit faire Belle lurette que ça existe.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :