RSS

25 conseils pour se préparer à un effondrement économique

02 Mai

couteau suisse outil survivalisme

L’effondrement économique a déjà commencé . Il est trés rapide, mais à l’échelle du temps nous le vivons au ralenti, avec des phases d’accélération perceptible . C’est tout notre modèle sociétal et économique qui n’est plus soutenable – mathématiquement plus soutenable (pas de croissance infini dans un monde fini) , et qui est a repenser .

————————————————————————–

Impensable? Improbable? Pourtant, nous nous dirigeons bien vers une période plus que problématique au niveau économique, les voix mettant en garde se multiplient au fil du temps, il va y avoir des pays qui vont se retrouver en défaut de paiement, et certains emblématiques comme les États-Unis. L’Union Européenne est au bord de l’explosion avec de plus en plus de pays parlant de sortir de l’UE. Les tensions sont de plus en plus nombreuses, et tout cela, ce n’est qu’un constat en lisant la presse en ligne, les grands journaux, pas en se basant sur l’actu fantaisiste proposée par la télévision…

Alors que pouvons-nous faire? Puisque de toute manière nous n’avons pas le choix, certains disent même qu’il est déjà trop tard, nous pouvons quand-même influer, ne serait-ce qu’un minimum, sur notre avenir.

Ce sont donc 25 points à prendre en compte qui pourront nous aider, ou simplement nous pousser à orienter notre réflexion vers des solutions qui elles, pourront nous aider.

1: Prévoir un « fond d’urgence »

Si jamais un effondrement généralisé survient, cela va être avant tout catastrophique pour l’ensemble de ceux qui ont de l’argent placé, que cela soit sur des comptes bancaires, sur des livrets A (oui il y en a encore…), des assurances-vie (un piège qui va bientôt se refermer suivant Philippe Herlin), bref, l’intégralité du capital que les personnes n’auront pas de rapatrié directement chez elles va disparaître. N’oubliez pas que depuis le 1er Janvier 2016, les banques ont le droit de se servir directement sur vos comptes, là, cela sera pire, en rapport avec le niveau d’urgence financière.
Il faut au maximum avoir un fond d’urgence qui permettra d’affronter cette période difficile, et pas uniquement en monnaie puisque celle-ci va être très fortement dévaluée, un Wehrmacht 2.0.

Pensez donc aux moyens alternatifs pour couvrir certains besoins, que cela soit l’or, mais également certaines des alternatives, ce qui est justement dans ma dernière lettre d’information disponible d’ici quelques jours. Le tout premier placement à très long terme qui vous permettra de pérenniser vos capitaux est indéniablement l’or, mais pas uniquement, il y a certaines alternatives, et certains pièges à éviter. Quoi qu’il en soit, il vous faut absolument de quoi procéder à des échanges ou de quoi acquérir ce qui pourra manquer dans l’urgence.

2: Diversifiez vos capitaux, et gardez-en un maximum chez vous

À l’heure actuelle, avoir de l’argent de placé en « extérieur », c’est à dire que vous n’avez pas à disposition immédiatement sous la main, c’est extrêmement dangereux! Partez du principe que vos capitaux placés sur des comptes ou dans des placements incertains risquent d’être soit confisqués, soit perdus, exactement comme cela est arrivé à Chypre, comme cela est prévu dans plusieurs pays d’Europe avec l’aval du FMI. Toutes vos noisettes dans une seule caisse? Et c’est l’écureuil qui va pleurer.

Diversifiez vos placements, un peu dans du métal, un peu dans la pierre, un peu dans des stocks pour tenir 6 mois,c’est le schéma idéal pour ceux qui en ont les moyens, moi-même je n’en ai pas la possibilité, ce qui n’empêche pas de penser à ceux qui peuvent se permettre de suivre ce point. Ne négligez pas une dernière chose, en cas de problème systémique, les distributeurs de billets ne fonctionneront plus, donc pas de sécurité de ce côté-là, prévoyez l’ensemble des scénarios afin d’éviter les mauvaises surprises.

Concrètement, gardez le maximum chez vous, bien caché, et attendez juste la suite…

3: Supprimez vos dettes au maximum

Vous pensez réellement qu’en cas d’effondrement vos dettes seront oubliées? Que nenni, car si cela devait arriver, les banques seraient nationalisées, et les dettes seraient récupérées par les états. Mais pas besoin d’aller aussi loin, souvenez-vous simplement du Foreclosure Gate aux Etats-Unis, les banques ont saisi en toute légalité des milliers de maisons aux particuliers, parfois avec un endettement de moins de 5$! La moindre dette peut représenter une opportunité pour les banques de vous saisir, quitte à tricher, ce qui ne serait pas la première fois dans les faits.
Le mieux, c’est de ne plus rien acheter à crédit, arrêtez de consommer, car chaque achat à crédit signifie que que cet achat va pouvoir être saisi en cas de problème. Deux solutions, soit vous achetez à crédit uniquement pour des urgences comme l’achat d’un véhicule pour continuer à travailler par exemple, soit vous vous en passez. Combien à l’heure actuelle achètent un « dernier modèle » juste par ce que celui-ci est mieux? Les crédits à l’heure actuelle ne sont pas une solution envisageable pour avancer.

4: Réduire ses dépenses au maximum

Cela paraît très difficile à l’heure actuelle de mettre de l’argent de côté, surtout si l’on compte les centimes à la fin du mois. Mais il faut dresser une liste complète de ses dépenses, et bien mettre en évidence que nous avons toujours des dépenses soit inutiles, soit qui peuvent être réduites. Combien de magazines lisez-vous chaque mois alors que la même information est disponible sur internet? Même un programme-télé, cela représente quelques euros/mois qui peuvent être économisés. À combien de chaines êtes-vous abonnés alors que vous ne les regardez pratiquement jamais? Et les autres sont-elles réellement indispensables? Votre forfait mobile est-il le plus adapté à vos besoins? Quels sont les dépenses dispensables dont nous sommes tous victimes à l’heure actuelle? C’est bien là que nous devons creuser.
Et ce n’est qu’une partie des euros perdus que nous pouvons économiser, je suis persuadé qu’il y a un grand nombre de centimes qui pourraient être économisés suivant les sorties d’argent qui sont les vôtres.

5: Ayez une activité secondaire

Sujet délicat et difficile, car la vie nous entraine d’elle-même dans un rythme soutenu qui ne nous laisse que relativement peu de temps pour faire autre chose, le système est également verrouillé afin d’interdire notamment aux fonctionnaires de cumuler deux activités, ce que nos élus se permettent, cumulant parfois même des dizaines de mandats simultanément. Pourtant, le moindre moment de libre pourrait être dédié à une tâche secondaire si bien sûr vous estimez en avoir le temps, la force ou le courage.

Je ne vous conseillerai jamais de « réaliser des gâches », le travail au noir étant illégal, la fraude étant réservé aux grandes multinationales, aux banques et à certaines personnalités intouchables, il n’y a qu’à voir quels sont les fraudeurs de condamnés à l’heure actuelle… Je ne vous le conseillerai donc pas, mais c’est ensuite « entre vous et votre conscience », si vous avez la possibilité de rendre quelques services en échange d’une rétribution… Car à l’heure actuelle, il n’y a plus de sécurité de l’emploi, il faut arrêter de rêver, non seulement cela licencie à tout va, même nos dirigeants souhaitent modifier les règles pour payer toujours moins et pour réduire le nombre de postes plus facilement.

De plus, la maitrise d’un second talent qui puisse être rémunérateur est une excellente sécurité en cas de perte de l’emploi principal.

6: Tentez de fuir les grandes villes

Pour beaucoup, ce n’est pas possible, que cela soit matériellement comme pour d’autres raisons, quitter son habitation en ville est impensable. Maintenant, si jamais vous en avez la possibilité, alors n’hésitez pas, foncez! Un effondrement va déchainer le comportement de certains, à l’heure actuelle nous pouvons subir le pire pour un simple regard ou une cigarette refusée, imaginez après un effondrement pour de la nourriture? C’est malheureusement quelque chose qui risque de se produire dans les grandes villes, tout le monde ne se montrera pas patient ou solidaire…
Les différents scénarios mettent en évidence une explosion de la criminalité, et une fort augmentation des émeutes en cas de problème, improbable? Il serait préférable voir ces scénarios se vérifier, mais pour l’instant, rien ne nous aide à penser le contraire.

Vivre en zone rurale, peu d’habitants et des possibilités d’autonomie, et un peu plus de sécurité qu’il n’y en aura en ville, quoi de plus intéressant? Pour ceux qui en ont la possibilité, cela ne devrait pas être perçu comme une option, mais comme un moyen de garantir aux siens un minimum de sécurité en cas de problème.

7: Ayez des stocks

Le prix des pâtes est relativement intéressant, celui des conserves également, il y a toujours moyens de stocker ne serait-ce que quelques boites Le plus important reste l’eau, nous pouvons tenir une longue période sans nourriture, mais sans eau, cela s’avère difficile.
Soyez certains que même après une longue période, cette nourriture ne sera pas perdue, puisque les conserves sont encore consommables des années après que la date limite de consommation soit expirée, mais le problème, c’est que si tout le monde se met à stocker les boites au-delà de la date de péremption, cela représente des ventes en moins, et un très gros gaspillage alimentaire.
Il faut donc privilégier les aliments impérissables, dont voici la liste:
  • Le miel, qui peut se conserver à vie ;
  • le chocolat, qui peut être consommé jusqu’à deux ans après sa date de péremption ;
  • les produits secs, comme les pâtes, le riz ou les lentilles, qui peuvent être conservés plusieurs années dans un emballage hermétique ;
  • les boîtes de conserve, tant qu’elles n’ont pas d’aspect bombé ;
  • le lait UHT, qui a été pasteurisé et peut être bu deux mois après sa date de péremption ;
  • le fromage qui est, de base, composé de moisissures ;
  • les surgelés peuvent être conservés plusieurs mois après leur date de péremption, à condition de n’être jamais décongelés. Plus précisément, les fruits et légumes ont une durée de vie de 30 mois, les plats cuisinés de 24 mois, la volaille 18 mois, la pâtisserie cuite 18 mois, le poisson pané 24 mois, le poisson 24 mois, la viande hachée 9 mois et les crustacés 12 mois ;
  • les yaourts, qui peuvent être mangés jusqu’à trois mois après la date indiquée ;
  • le jambon cru, à consommer jusqu’à deux semaines après la DDM ;
  • les épices, qui ne se périment jamais. Au pire, elles peuvent perdre de leur saveur ;
  • le sucre qui, lui non plus, ne se périme jamais ;
  • la farine, qui peut se garder des années. Et si des petites bestioles élisent domicile dans votre  paquet, il suffit de tamiser la farine pour la rendre de nouveau consommable ;
  • le sel qui est impérissable ;
  • les produits lyophilisés, type café ou soupe en sachet ;
  • les biscuits secs qui n’ont pas été ouverts ou qui ont été conservés dans une boite en fer hermétique. Cependant, si les biscuits sont mous, pensez à les recycler en base de cheesecake ou pâte à crumble plutôt que de les jeter.
 Vous avez également la possibilité de fabriquer vous-même vos propres bocaux, entre autres méthodes de conservation… Vous avez la possibilité de réaliser quelques stocks, pouvant aller de quelques semaines à plusieurs mois, alors n’hésitez pas. Même un stock de quelques jours peut aider, le temps que les premiers jours passent, de quoi regarder quelles stratégies adopter pour la suite.

8: Gagnez en autonomie alimentaire

Savoir conserver des aliments est une chose, avoir pu réaliser un petit stock est également une bonne chose, mais lorsque vous ouvrirez votre dernier bocal ou votre dernière boite, que ferez-vous? Il faut également prévoir de renouveler les stocks. Pour cela, il va falloir apprendre les subtilités de la culture, savoir planter des graines, comment entretenir le sol, optimiser le moindre mètre carré de terre, et savoir effectuer des roulements entre les différentes variétés, c’est à dire en visant la permaculture.
Bien évidemment, cela ne se limite pas à la culture, que cela soit dans des pots, des jardinières ou en sol, pour ne citer que ces types de cultures, il y a également la chasse et la pèche, bref, tout ce qui peut vous permettre de prolonger vos stocks d’aliments, ou de renouveler ceux-ci.

9: Ayez un esprit d’adaptation

Rien n’est établi d’avance, nous avons une idée des différents scénarios possibles, mais aucune réelle certitude. La période sera difficile, certes, mais nous ne pourrons que découvrir les évolutions au jour le jour. La seule différence entre nous et le gros des masses, c’est que nous savons que cela peut arriver, et que la situation empire de plus en plus chaque jour qui passe, nous aurons donc un choc psychologique moindre comparé à eux, c’est triste à dire mais c’est la réalité. Cela va être à nous de nous adapter aux différentes situations, et d’avoir en cas de besoin les outils adéquats pour affronter ces situations.

10: Prévoir de la lumière, mais pas que…

Un krach financier, c’est des banques qui tombes, des compagnies d’assurances qui mettent la clé sous la porte, de nombreux commerces qui ferment, l’approvisionnement qui s’arrête, mais aussi de très grandes compagnies qui peuvent se mettre à l’arrêt, dont celles fournissant eau et électricité.
Qu’allez-vous faire si jamais un tel problème survenait? vous aurez d’ici là peut-être un stock d’eau, mais pour l’électricité? Et le gaz? Il va falloir faire chauffer sa nourriture, avoir un peu de lumière pour effectuer différentes tâches, chauffer en cas de nuits froides.
Toutes les astuces sont bonnes, ne serait-ce que pour avoir un minimum d’électricité, comme un alternateur à manivelle, de quoi charger des batteries, quelques panneaux solaires, toutes les pistes sont bonnes à suivre si elles permettent d’apporter des solutions.

11: De quoi avoir chaud

Avoir chaud en cas de coup dur peut s’avérer difficile, du coup, il ne faut pas négliger non plus des vêtements adéquats et des couvertures, encore mieux si celles-ci sont de survie. Le fait d’avoir un chauffage d’appoint ne suffit pas, surtout si vous devez vous montrer discrets, les habits chauds et les couvertures ne doivent pas être une option, à ne surtout pas négliger.

12: Les produits d’hygiène

Eau, c’est fait… Nourriture, c’est fait…. Mais pour prolonger sa vie, il va également falloir prévoir à l’hygiène, car l’ensemble des produits dans le domaine sont indispensables, et je ne parle pas de stocker quelques flacons de gel-douche suffiront, il faut de quoi tenir dans le temps, et dans le domaine, rien ne vaut les savons. À cela il faut rajouter tout ce qui concerne l’hygiène intime de ces dames, allant jusqu’à penser aux menstruations avec pourquoi pas la « cup », une des meilleures solutions à long terme (entre autres solutions), le papier-toilette, les feuilles d’arbres n’étant pas disponibles à tous les coins de rue, etc… Un minimum d’hygiène permettra d’éviter certains problèmes qui pourront se présenter.

#15 – Stockage de médicaments et des fournitures médicales
Vous voudrez aussi de stocker des fournitures médicales et tout autre médicament que vous pourriez avoir besoin. Dans une situation d’urgence, vous auriez certainement pas envie d’être sans bandages et une trousse de premiers soins. Au cours d’une longue crise, vous ne voulez pas courir sur tous les médicaments qui sont essentiels pour votre santé.
#16 – Aapprovisionnement en vitamines
Un grand nombre de survivalistes ne pensent pas à ce sujet non plus, mais il est très important. Ces jours-ci, il devient de plus en plus difficile d’obtenir une nutrition adéquate dans les aliments que nous mangeons. C’est pourquoi il est très important d’avoir un stockage suffisant de vitamines et d’autres suppléments.
#17 – Faites une liste de fournitures dont vous aurez besoin
Pendant toute la crise, il y aura beaucoup d’autres choses dont vous aurez besoin en plus des produits alimentaires et d’eau. Voici quelques quelques choses de base qu’il serait sage d’avoir à portée de main …
– Une hache
– Des armes (fusils à pompe ou de chasse, pistolets, arc et flèches,….)
– Un ouvre-boîte
– lampes de poche
– Radio à piles
– Piles de rechange
– Briquets ou des allumettes
– Extincteur
– Nécessaire de couture
– Outils
Cette liste pourrait être beaucoup, beaucoup plus long, mais j’espère que cela vous aider à démarrer.
#18 – N’oubliez pas les besoins particuliers de vos bébés et vos animaux
Les jeunes enfants et les animaux ont des besoins spéciaux. Comme vous stockez des fournitures, ne pas oublier les choses dont ils auront besoin aussi.
#19 – Divertissements
Cela peut paraître banal, mais la vérité est que notre divertissement s’est adonné à la société qui deviendrait très ennuyée et très frustrée si le réseau électrique sautait subitement pour une période prolongée. Les jeux de cartes et d’autres formes de divertissement de base peuvent faire endurer une crise beaucoup plus facile.
#20 – Autodéfense
Dans les années à venir, le fait d’être capable de défendre votre maison et votre famille va devenir de plus en plus important. Quand l’économie s’écrase, les personnes vont commencer à devenir très désespérés. Et les personnes désespérés font des choses désespérées.
#21 – Obtenez des munitions alors vous pouvez toujours en avoir
Vos armes ne seront pas vous faire beaucoup de bien si vous n’avez pas de munitions pour eux. Il ya déjà des informations faisant état d’énormes pénuries de munitions. Ce qui suit provient d’un récent article du CNS …

« La course sur les munitions chez des fabricants se bousculant pour répondre à la demande et rassurer des clients, autant de nouveaux et chevronnés propriétaires d’armes font le plein craignant d’une nouvelle réglementation des armes à feu, tant au niveau étatiques et fédérales. »

Ne supposez pas que vous serez toujours en mesure d’acheter de grandes quantités de munitions quand vous le voulez. Obtenez-en maintenant pendant que vous le pouvez encore.
#22 – Si vous devez aller …
Ayez un plan pour ce que vous et votre famille allez faire si vous êtes contraint de quitter votre domicile. Si vous ne devez aller, voici quelques éléments que vous voulez avoir à portée de main …
– Une carte de la région
– une boussole
– Sacs à dos pour chaque membre de la famille
– Sacs de couchage
– Des vêtements chauds
– Des chaussures confortables ou des bottes de randonnée
#23 – La communauté
L’un des atouts les plus importants dans toute situation de crise, c’est la communauté. Si vous avez des amis ou des voisins que vous pouvez compter sur eux, c’est inestimable. Le temps consacré à la construction de ces obligations vont maintenant payer considérablement au cours d’une crise majeure.
#24 – Ayez un plan de sauvegarde et soyez flexible
Mike Tyson a dit ce qui suit …

« Tout le monde a un plan jusqu’à ce qu’ils se prennent un pain dans la gueule. »

Aucun plan se déroule jamais parfaitement. Lorsque votre plan est perturbé, que ferez-vous ?
Il sera impératif pour nous tous d’avoir un plan B et à faire preuve de souplesse au cours des années à venir.
#25 – Gardez votre réserve pour vous
Ne pas faire le tour et dire tout le monde dans la zone où vous vivez sur votre réserve. Si vous le faites, alors vous pouvez vous retrouver submergé par des « visiteurs » lorsque tout s’écroule.
Et s’il vous plaît, ne passez pas à la télévision et de vous vanter de votre préparation à un auditoire national.
Se préparer, c’est quelque chose que vous voulez garder pour vous, sauf si vous voulez des hordes de gens désespérés (ou des zombies) cogner sur votre porte à l’avenir.
Pour beaucoup plus sur le survivalisme, veuillez vérifier certains de mes articles précédents …
Malheureusement, la plupart des Américains ont encore la foi aveugle que nos « dirigeants » savent vraiment ce qu’ils font et pourront arranger les choses.
La plupart des Américains sont encore convaincus que tout va bien se passer.
Et évidemment les principaux médias font tout ce qu’ils peuvent pour renforcer la foi en système. Jour après jour, nous voyons des titres d’actualités abrutissants tels que cela : « Les Californiens rongent leur frein sur les débuts de Powerball ».
Mais si vous lisez cet article qui signifie que vous êtes éveillé probablement beaucoup plus que l’Américain moyen l’est.
Soyez préparés s’il vous plaît pendant que vous pouvez toujours.
Une grande tempête financière est à venir, et le temps s’écoule rapidement.
Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le 2 mai 2016 dans économie, général, International

 

Étiquettes : , , , ,

6 réponses à “25 conseils pour se préparer à un effondrement économique

  1. la petite souris

    2 mai 2016 at 5:35

    Petit mot pour la rédaction :
    Fallait pas croire que sans créer d ’emplois tout irait mieux.
    Qu après tout plus de 40 millions de français qui peuvent pas acheter de louis d or ne sont finalement RIEN. Vous êtes tous des filles et fils de sarkozy hollande. Aculturès et finalement même avec une mitrailleuse et plein de bouffe et de munitions, vous resterez assistés..

    Pour les autres :Apprenez un métier, et apprenez à faire votre pain, votre levain, de la biere et a distiller. Apprenez à semer et cultiver.

    Faites le maximum pour empêcher les fermetures de petits commerces et allez faire un tour dans les pépinieres, c’est le temps des tomates, poivrons etc…

    Sinon, il est possible , il est prévu et légal, qu en cas de crise [Nous ne sommes pas encore dedans la CRISE, nous sommes dan s le CHAOS. C’est pas pareil…. ] une, en fait toutes le s Municipalitès Françaises mettent sur le marché des Billets de banque et distribuent les billets aux citoyens, les mêmes banques Municipales, ont aussi intérêt a offrir des emplois et des salaires. Fini la T.V.A. pour les cigarettes de papa giscard, il achètera une rouleuse …

     
    • la petite souris

      2 juin 2016 at 4:15

      lasorciererouge

      2 mai 2016 at 7:22

      effectivement, merci pour les liens. Savez vous que 300g de champignons et un œuf font deux repas, il y a des protéines animales dans les Champignons et les œufs bien sur.

      Il faut 90 jours pour une récolte normale pour la pomme de terre choisir des hâtives et déjà après 60 jours on peut récolter des pommes de terres pour rissoler ou purées . Ne jamais garder de fleurs sur pommes de terre, cela vide le rhizome.

      Cordialement.

      la petite souris

       
  2. cosmocats

    3 mai 2016 at 4:02

    CACA

     
  3. la petite souris

    3 mai 2016 at 5:41

    enchanté !
    la force de la réponse !

     
  4. Letellier

    4 mai 2016 at 6:35

    Je rajoute: batterie, leds 12 volt, panneaux solaires, éolienne en 12 volts, transformateur 1000 watts 220/12 volts, cb, pour les armes artisanales cherchez sur le net. Moyen de faire un fusil auto percutant avec des tubes. Un fusil que lance des fléchettes, à air comprimé est facile à réaliser. Un bon lance pierres avec des billes d’acier. S’entrainer au nunchaku.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :