RSS

La date de la 6ème trompette et la mission d’Elie

10 Juil

croix-tau

Louis se mouille une fois de plus , pour le 11 juillet : pour moi qu’importe si ça se réalise ou pas (c’est de l’eschatologie pas de la voyance), l’important c’est que c’est un papier bien écrit et intéressant . Pour le reste le 11 c’est demain : on verra demain . Il parle d’un événement en Chine, et il y a le crash boursier…  Z

Ceux qui suivent ce blog savent que les mystères divins se révèlent progressivement, et que nous sommes en train de vivre ce que l’on appelle communément l’Apocalypse.

De mystique et cachée, cette Apocalypse va maintenant se révéler au grand jour.

Jusqu’ici l’interprétation des différentes phases était laborieuse et sujette à des débats et controverses sans fin.
Ce temps est révolu. L’Apocalypse va se révéler aux hommes de façon évidente, afin que tous puissent croire et avoir une chance d’être sauvés.

Je reprends ici l’explication donnée dans le précédent article : nous sommes à l’aube de la sixième période (6ème église, sceau, trompette et coupe) qui va révéler au monde pour la première fois la proximité du jour du Jugement.

Ce fameux Jour de la Colère, tant prophétisé depuis des millénaires, est à notre porte.

Il correspond à ce que certains appellent la fin du monde, suivie du Jugement Dernier, et du règne de Dieu au milieu des justes : la Jérusalem céleste.

C’est effectivement une fin du monde puisqu’il va s’agir d’un retour définitif au premier état de ce monde : le jardin d’Eden, mais cette fois-ci sans la présence du démon.

Nous allons vivre les ultimes phases de l’Apocalypse, à savoir la chute de Babylone et de la Grande Prostituée, la conclusion de la bataille de l’Armagueddon, la chute des deux bêtes (le faux prophète et l’Antéchrist), l’enfermement définitif de satan (le dragon), la purification totale de la terre par le feu, le Jugement dernier, et l’émergence d’un nouveau ciel et d’une nouvelle terre, où le mal n’existera plus (rien de souillé n’y entre) et où l’homme (la multitude des justes) vivra en présence de Dieu.

Comment se déroule cette sixième période ?

1) Par un double avertissement : le 6ème sceau et la 6ème trompette ;

2) Par l’émergence du second témoin, précurseur du second avènement du Christ, à savoir le prophète Elie ;

3) Par un temps d’expiation durant lequel Elie annoncera la fin du monde et le jugement dernier.

Il est essentiel aujourd’hui de comprendre cette notion : lorsque l’Apocalypse se révèle, elle doit être comprise par tous, c’est-à-dire qu’à partir de ce moment, le sens littéral l’emporte sur le sens mystique. Il ne l’exclut pas, bien sûr, mais il vient prouver la véracité du texte ainsi que son accomplissement.

« Il n’y a rien de caché qui ne doive se découvrir, rien de secret qui ne doive être connu » nous a dit le Christ (Luc 12, 2).
Nous arrivons au terme de la vie du monde, il est normal que les secrets se révèlent maintenant.

 

1er avertissement : le sixième sceau

Comme tous les sceaux, le sixième est ouvert par le Christ en personne.
En voici les principales étapes :

« Il se fit tout d’un coup un grand tremblement de terre, et le soleil devint noir comme un sac de poil, et la lune tout entière devint comme du sang.

Et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsque le figuier, étant agité par un grand vent, laisse tomber ses figues vertes.
Et le ciel se retira, comme un livre que l’on roule, et toutes les montagnes et les îles furent ébranlées de leur place. »
(Apoc. 6, 12-14)

Je pense que tout ou partie de cette prophétie s’accomplira dans son sens littéral.

Je n’en connais pas les modalités dans le détail ni la forme qu’elle prendra mais je dois révéler où sera le principal point d’impact et la date :

Cet événement, basé donc sur une conjonction de catastrophes naturelles (tremblement de terre, signes dans le ciel, chute d’éléments du ciel du type météorite ou autre…) aura lieu les 10 et 11 juillet 2015.

Il aura pour épicentre l’île de Taïwan et affectera en priorité la Chine (notamment Hong-Kong, Shenzhen et Shanghai), la Corée du Sud et le Japon.

Le 10 est le chiffre du Père, auteur du décalogue.
Le 11 est le chiffre de satan, celui de la rébellion.
Le 10 annonce les prémisses du Jour de la colère : c’est un avertissement.
Le 11 indique une autorisation donnée à satan pour tourmenter les hommes : c’est un châtiment.

C’est pourquoi le même événement aura lieu à la fois le 10 et le 11 juillet, car il concerne la planète entière.
Il aura lieu dans la matinée du 11 juillet dans l’hémisphère Est, ce qui correspond à la soirée du 10 juillet dans l’hémisphère Ouest.

Le Ciel nous donne toujours des indications préalables.

taiwanTaïwan a déjà été désignée par deux accidents d’avion, le 23 juillet 2014 et le 4 février 2015.

Dans les deux cas, une partie des passagers a été épargnée. Ceci avait pour but de signifier que l’événement à venir serait un avertissement, et non une destruction totale.

La Corée du Sud a connu un spectaculaire accident de ferry le 16 avril 2014, soit le jour de l’anniversaire du pape Benoît XVI. Ceux qui ont lu mon précédent article savent que Benoît XVI est le premier témoin. De plus, le 11 juillet est lasaint Benoît.

Le Japon eut à déplorer un important séisme doublé d’un tsunami le 11 mars 2011, qui entraîna de graves perturbations à la centrale nucléaire de Fukushima. Ce nouveau drame aura lieu 4 ans et 4 mois après (44).

Quel sera le résultat de cet événement ?

Une prise de conscience globale. La suite du texte est claire :

« Et les rois de la terre, et les princes, et les officiers de guerre, et les riches, et les puissants, et tous les hommes esclaves et libres se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes ;
Et ils dirent aux montagnes : tombez sur nous et cachez-nous de devant la face de celui qui est assis sur le trône, et de la colère de l’Agneau ;
Parce que le grand jour de la colère est arrivé, et qui pourra subsister ? »
(Apoc. 6, 15-17)

Saint Jean utilise ici une forme imagée pour montrer la terreur des hommes devant un tel phénomène, et la prise de consciencecollective de vivre un moment historique, celui de l’annonce de la fin du monde, mais pour de vrai cette fois-ci.
Seulement les hommes ne se repentiront pas pour autant de leurs péchés. C’est expliqué à la sixième trompette.

 

2ème avertissement : la sixième trompette

Quasiment simultanément au 6ème sceau retentira la 6ème trompette.

De même que le 6ème sceau commence par une catastrophe naturelle, la 6ème trompette débute par un événement d’envergure : les 4 anges sur l’Euphrate sont prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année, afin de tuer la troisième partie des hommes. (Apoc. 9, 15)

Ce passage est essentiel car il n’y pas dans l’Apocalypse de moment aussi précis, à l’heure près. Ces 4 anges, qui sont quatre démons, libèrent une armée de démons particulièrement agressifs puisque de leurs bouches sortent trois plaies (le feu, la fumée et le soufre) qui tuent les hommes. Mais lesquels ?

Certaines traductions disent « le tiers des hommes » alors que le texte exact serait plutôt « la troisième partie des hommes« . Nuance.

Les Pères de l’Eglise ont expliqué ce passage : « On peut, sous l’angle du salut éternel, diviser les hommes en trois catégories : les innocents, qui n’ont jamais commis de faute grave, les pécheurs qui se repentent de leurs fautes, et ceux dont le cœur endurci se refuse à faire pénitence. » (Don Jean de Montléon – Le sens mystique de l’Apocalypse).
Ce n’est donc pas le tiers des hommes qui va mourir, mais une partie des réprouvés, de ceux qui se sont déjà damnés(la « troisième partie »).

Puisqu’il s’agit du déchaînement d’une armée de démons, il faut s’attendre à un mauvais coup, bien réel celui-là. Le feu, la fumée le soufre semblent désigner une guerre (bombes, feu nucléaire). Ou des éruptions volcaniques.

Je pencherai plutôt sur des éruptions volcaniques ou un autre tremblement de terre.

En effet, il s’agit du second avènement du Christ, or celui-ci est venu sur terre au moment où le monde était en paix : la PAX ROMANA.

On ne peut pas imaginer le Christ revenant dans un monde ravagé par la guerre : « Le Dieu de paix écrasera bientôt satan sous vos pieds » dit saint Paul (Romains 16, 20).

Le second avènement du Christ n’est concevable que durant la PAX MARIA promise par la Sainte Vierge à Fatima.
La consécration de la Russie n’ayant pas été faite correctement, et tardivement, il n’y aura pas une paix totale (les conflits actuels au Moyen-Orient le prouvent) mais il est sûr que la guerre mondiale sera évitée.

La guerre, c’est un des domaines privilégiés de satan. Il annonce une guerre mondiale parce qu’il en rêve. On peut admettre que Dieu le laisse faire afin de châtier les hommes, mais c’est partiellement exact. Des guerres éparses oui, une guerre mondiale non.

Par conséquent, la 6ème trompette sera peut-être déclenchée par des hommes à la solde du démon, mais il ne s’agira pas d’une guerre.
C’est pourquoi le feu, la fumée le soufre peuvent désigner un événement de type éruption volcanique et/ou tremblement de terre, mais provoqué volontairement par les hommes (une bombe nucléaire enfouie, par exemple), puisqu’ici les démons seront à l’œuvre.

Cet événement aura lieu le 11 juillet 2015 aux Etats-Unis en Louisiane, ou dans un Etat qui faisait partie de l’ancienne Louisiane.

Quelques indications sur la Louisiane :

louisiane– La Louisiane réunit les deux principaux symboles de Babylone, la France et les Etats-Unis.

– Lorsqu’elle a été vendue par Napoléon aux américains en 1803, la Louisiane s’étendait sur un territoire beaucoup plus vaste que l’Etat actuel (environ 22% des Etats-Unis – voir la carte ci-contre).

– Ainsi, la faille de New Madrid, même si elle est située dans l’Etat du Missouri, fait partie en réalité de l’ex-Louisiane.
– Missouri, qui a fait parler de lui en août dernier avec les émeutes de Ferguson, dans la banlieue de Saint-Louis.
Saint-Louis, une ville dont le nom évoque un roi emblématique de la monarchie française, à rapprocher de laNouvelle-Orléans, capitale de la Louisiane. Or l’histoire de la ville d’Orléans est intimement liée à sainte Jeanne d’Arc, qui libère la ville le 8 mai 1429 (date choisie, ce qui n’est pas un hasard, pour la fin de la seconde guerre mondiale).

De son côté, saint Louis fut canonisé un 11 : le 11 août 1297.

La France, les USA, la Louisiane, Saint-Louis, Orléans/Jeanne d’Arc : derrière une catastrophe en apparence naturelle se profile une sorte de revanche du diable sur des symboles extrêmement marquants. Un 11 une fois de plus, 166 mois après les attentats du 11 septembre.

Quelles sont les conséquences de la 6ème trompette ?
Il y en a deux.

1) Le refus des hommes de s’amender

« Et les autres hommes qui ne furent point tués par ces plaies, ne se repentirent point des œuvres de leurs mains, pour cesser d’adorer les démons et les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher.
Et ils ne firent point pénitence de leurs meurtres, ni de leurs empoisonnements, ni de leurs impudicités, ni de leurs voleries. »
(Apoc. 9, 20-21)

Nous rejoignons ici le 6ème sceau : une prise de conscience ne suffit pas, encore faut-il accepter de remettre en cause ses turpitudes et son mode de vie.

Or Babylone ne l’entend pas de cette oreille. C’est pourquoi le Seigneur lui envoie un dernier messager.

2) L’entrée en scène des 2 témoins

Il faut se reporter à mon article précédent pour bien comprendre comment les deux témoins s’imbriquent. Ceux-ci ne sont pas simultanés mais consécutifs. La tradition voit en eux le retour du patriarche Hénoch et du prophète Elie. J’ai expliqué qu’Hénoch c’était le pape Benoît XVI qui, en démissionnant le 11 février 2013, désignait son successeur, l’hôte du Mont Carmel, Elie.
En effet, il n’y a qu’un seul précurseur du Christ, un nouveau Jean-Baptiste. Le Christ a expliqué en Matthieu 17 qu’Elie et Jean-Baptiste étaient la même personne ; il en sera de même à la fin des temps, le nouvel Elie sera aussi celui qui annoncera le retour du Christ.

 

Le secret de la mission d’Elie

Donc un ultime précurseur va faire son apparition, accomplissant ainsi le rôle du second témoin de l’Apocalypse (Elie) et celui de l’annonciateur du retour du Christ (Jean-Baptiste).

Il aura pour mission d’annoncer :
1) La chute de Babylone et des bêtes (les témoins prophétisent, ne l’oublions pas),
2) La repentance, pour tous ceux qui accepteront de se tourner vers la miséricorde divine,
3) Le retour du Christ en gloire,
4) Le Jugement dernier,
5) L’établissement définitif du Royaume de Dieu.

Sa mission ne sera pas uniquement d’annoncer la fin du monde (chute de Babylone et des bêtes) mais de rappeler à tous les hommes qu’ils peuvent bénéficier de la miséricorde divine, dans la mesure où ils la choisiront librement.

Les croyants en Jésus-Christ ont pour cela un avantage unique sur tous les autres hommes : ils savent que la Rédemption des hommes effectuée par le Christ sur la croix est la garantie sûr et certaine de la rémission des péchés une fois pour toutes.

La prédication d’Elie aura deux effets :
1) Ramener les brebis perdues au bercail, c’est-à-dire ramener ceux qui sont déjà baptisés à une vie meilleure et à la pénitence ;
2) Offrir aux autres la possibilité de se sauver via le baptême.

bapteme JesusVoilà pourquoi Elie et Jean-Baptiste sont autant associés dans le cœur du Christ : parce que la notion de baptême, premier acte essentiel pour être sauvé, est indissociable des derniers recoursqui seront offerts aux hommes en ces temps d’ultimes tribulations.

Le théologien Anschaire Vonier l’explique très bien dans son livre La victoire du Christ :

« Il est certain que Dieu aurait pu donner à toute l’œuvre de l’Incarnation une autre fin : la préservation des hommes de tout péché, comme ce fut le cas pour la Mère de Dieu. Mais tel n’a pas été le plan divin. L’Incarnation a pour dessein de racheter tous les hommes des iniquités qu’ils ont commises. Cela, le Christ l’a accompli et il n’a pas échoué.

S’il y a des hommes qui n’en bénéficient pas, l’Incarnation néanmoins garde toute sa valeur, car aucun être humain, doué de liberté, ne demeure en dehors de la grâce de la Rédemption, si ce n’est par sa propre volonté.

La théologie catholique qui insiste tant sur ces vérités possède une doctrine magnifique qui démontre d’une manière classique la pleine signification de la victoire du Christ sur le péché. L’adulte qui vient d’être baptisé est si complètement délivré de tout péché qu’entre lui et le ciel il n’y a pour ainsi dire aucune barrière car, s’il venait à mourir sitôt après son baptême, son âme s’en irait tout droit vers la vision de Dieu, quelle qu’ait été sa vie antérieure.

Le sacrement du baptême lui donne le plein bénéfice de la victoire du Christ ; il n’a besoin d’aucune autre purification. Qui n’accepterait pas cette doctrine, dit saint Thomas d’Aquin, insulterait la puissance de la mort du Christ. »

On voit ici se profiler ce qui constitue le plus merveilleux secret de la fin des temps :
la possibilité qui sera donnée à tous de pouvoir rejoindre l’assemblée des croyants et la multitude des sauvés par un pur acte de foi et d’espérance en demandant le baptême.
Cette espérance rejoint la doctrine du salut enseignée par les chrétiens, et surtout bloque le plan satanique dans son essence même : pas de guerre, pas de morts (ou du moins pas assez, et surtout pas les bons) et un ultime temps de conversion où le diable semblera être bloqué.
C’est tout le sens de la description des pouvoirs conférés aux deux témoins du chapitre 11 de l’Apocalypse.

 

A la lumière de cette révélation, le sens réel de l’Ecritures se dévoile.
Ainsi, nous pouvons dorénavant comprendre le secret des paroles de Notre Seigneur en Matthieu 24 (37-39). Dans le fameux évangile où le Christ décrit la fin du monde, il établit un lien avec l’époque de Noé, en expliquant que son second avènement se ferait à l’improviste, notion que l’on retrouve aussi régulièrement dans l’Apocalypse (je viendrai comme un voleur).

Voici le texte exact :

« Tels furent les jours de Noé, tel sera l’avènement du Fils de l’homme.

Car de même que dans les jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on épousait et on était épousé, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche et qu’ils ne surent rien, jusqu’à la venue du déluge qui les emporta tous, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. »

Cela veut dire que les hommes vivront de façon insouciante et resteront insensibles aux injonctions du Ciel jusqu’au jour où le déluge commencera.
arche de noe2Combien de temps dure le déluge ?
40 jours nous dit la Genèse. 40 jours de pluies qui recouvrent progressivement tout jusqu’à avoir éliminé toute vie sur terre, sauf les occupants de l’arche.

Faisons une analogie avec notre temps.

Jusqu’au 11 juillet 2015, Babylone avance sans se soucier de la colère divine à sa porte.

L’avertissement du 11 juillet suivi de la prédication d’Elie à partir du 12 juillet entraînera une prise de conscience collective.
Les hommes vivront ensuite 40 jours de tribulations où la vie se dégradera de plus en plus, mais faisant des morts sélectifs.

Au verset suivant, le Christ précise « alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris, l’autre laissé ». On en revient à cette notion de troisième partie des hommes : ceux qui mourront en premier seront les damnés, les irrécupérables, alors que les pécheurs qui peuvent se repentir seront probablement épargnés. Il n’est pas exclut que le Seigneur rappelle à lui simultanément un certain nombre de justes, soit pour rejoindre le corps glorieux des martyrs, soit pour leur éviter les difficultés de la tribulation.

C’est durant cette période que les 7 tonnerres (qui sont 7 châtiments à venir) se révèleront. Donc plus on avancera, plus la terre se dégarnira mais en laissant leur chance à tous ceux qui le méritent.

Au bout des 40 jours, ce sera l’effondrement complet et définitif de Babylone.

 

Les 40 derniers jours

La sixième trompette va durer 6 semaines, soit 42 jours.

Les 42 jours débutent le soir du 10 juillet et s’achèveront donc le 21 août.

La prédication d’Elie commencera dès le 12 juillet, et concernera la dernière période de 40 jours, celle dont je viens de parler succinctement.

Ces 40 jours seront à la fois :

– Les 40 jours du déluge
– Les 40 jours de Jonas
– Les 40 jours d’Elie allant du Mont Carmel à l’Horeb
– Les 40 jours de jeûne du Christ au désert
– Les 40 jours entre la Résurrection et l’Ascension

Les 40 jours du déluge

On vient de l’aborder juste avant ce chapitre, inutile de répéter. Au fil des 40 jours de la montée des eaux (symbolique), la possibilité donnée aux hommes de s’amender sera de plus en plus réduite, jusqu’à ce que le nombre des élus soit définitivement marqué dans le livre de vie.

Les 7 tonnerres, qui sont 7 cataclysmes à 7 endroits différents, auront lieu durant cette période.

Les 40 jours de Jonas

Le livre de Jonas est, avec Noé, l’autre épisode de l’Ancien Testament cité par le Christ à propos des signes de la fin des temps. Le livre de Jonas symbolise deux choses :

La résurrection du Christ après les 3 jours passés dans le ventre du poisson ; pour notre temps, il s’agit de la promesse de la résurrection de l’Eglise, épouse mystique du Christ, après les 3 jours de ténèbres ;

Les 40 jours donnés au peuple de Ninive (entendre : Babylone) pour faire pénitence.

Sauf que, on l’a vu à la 6ème trompette, cette fois-ci les hommes ne se repentiront pas ; C’est pourquoi le livre de Nahumprophétise la condamnation et la destruction de la grande ville 150 ans après Jonas. Justement, nous sommes bien à la fin des 150 ans prophétisés à la Salette (début des tribulations en 1864, fin en 2014. En 2014 débute l’ultime période des 45 jours de Daniel).

Même si la ville n’est pas épargnée, la possibilité sera donnée aux hommes de bonne volonté de se repentir et de faire pénitence, et pour les non chrétiens de demander le baptême.

Il est dit dans le texte qu’il fallait trois jours pour faire le tour de la ville, et pourtant Jonas ne le fait qu’en un seul. A rapprocher de nos techniques de communication modernes : la parole d’Elie peut être connue du monde entier, via les médias et internet, en quelques heures. Il lui restera encore 40 jours pour prêcher.

Les 40 jours d’Elie du Carmel à l’Horeb
Entrons un tout petit peu dans l’histoire d’Elie. Celui-ci convoque tout Israël (donc tout le peuple) sur le Mont Carmel afin de confondre les prêtres de Baal. On retrouve lors de cet épisode une ressemblance avec la 6ème trompette (les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher) eliepuisqu’il défie les prêtres de Baal de faire allumer le feu du sacrifice par leur dieu. Evidemment Baal se révèle inefficace alors que le Dieu d’Elie accède à sa demande immédiatement, de façon spectaculaire. Elie fait alors égorger l’ensemble des prêtres idolâtres. La reine Jézabel, apprenant cela, poursuit Elie de son courroux, le forçant à s’enfuir dans le désert, où il met 40 jours pour aller du Mont Carmel au mont Horeb. Qu’est ce que cela veut dire ?
Qu’Elie demande à Dieu une intervention sans ambiguïté pour manifester sa souveraineté. Ce seront les événements du 11 juillet, où un certain nombre d’idolâtres trouveront la mort. C’est le Mont Carmel.
Ensuite, bien que menacé par Babylone, il est protégé durant 40 jours, jusqu’à la manifestation divine, à savoir le retour du Christ.
En effet, selon Don Monléon, l’Horeb et le Sinaï sont la même montagne, c’est-à-dire la montagne de Dieu. C’est sur le Sinaï que Moïse a reçu les 10 commandements, et c’est sur cette même montagne qu’Elie va voir Dieu.

Dans un passage célèbre (1 Rois 19, 9-13) il est dit que le Seigneur se manifeste à Elie à son arrivée sur l’Horeb.
Il y a d’abord un ouragan, puis un tremblement de terre, puis le feu, et enfin le murmure d’une brise légère.
Voilà le scénario des trois jours de ténèbres : après les 40 jours, Dieu nettoie et purifie la terre par le feu avant de se manifester aux élus. Car le Seigneur ne se manifeste pas aux autres : tout le monde verra son signe mais seuls les élus jouiront de sa vision.
Voilà aussi l’explication de la présence de Moïse et d’Elie entourant le Christ à la Transfiguration. Fête qui est d’ailleurs le 6 août, à noter bien précieusement.
Moïse
, dont le nom signifie sauvé des eaux, symbolise la multitude des sauvés durant ces ultimes 40 jours, pendant que les eaux symboliques du déluge avanceront inexorablement, et Elie, « que Dieu a choisi pour conduire le peuple à se convertir » (Benoît XVI) le précurseur qui annonce le Christ.
« C’est principalement au Mont Carmel que sa puissance d’intercession se manifesta lorsque, devant Israël, il pria le Seigneur de se manifester et de convertir le cœur des hommes. » (Benoît XVI). Nous y sommes.

Les 40 jours de jeûne du Christ au désert
Notre Seigneur débute sa vie publique par un jeûne de 40 jours au désert. Il préfigure celui que les babyloniens, à l’image des ninivites, vont devoir s’imposer durant les 40 jours de pénitence. Car la prise de conscience de ses péchés ne suffit pas : il faut un profond et réel repentir, ainsi que la volonté de réparer les fautes commises. Les hommes qui voudront s’amender devront d’abord laver leur âme par le sacrement de confession pour les chrétiens et le sacrement de baptême pour les autres. Ils auront ensuite à suivre l’exemple du Christ en expiant leurs péchés par de volontaires et nécessaires pénitences. Le jeûne de nourriture bien sûr, mais aussi de tout ce qui peut constituer un plaisir : la télévision, les jeux, le sport, les sorties, etc…Sortez de Babylone mon peuple, de peur d’avoir part à ses péchés (Apoc. 18) sera le cri d’alarme d’Elie : il faudra le faire concrètement, en suivant les traces du Christ dans l’humilité, les privations, l’abnégation, la méditation et la prière. Le missel remplacera tous vos écrans.

Les 40 jours après la Résurrection
Les Actes des apôtres nous apprennent que durant les 40 jours entre la Résurrection et l’Ascension, le Christ leur parlait duRoyaume de Dieu, sans plus de précisions.
Il y a deux notions importantes à retenir :
– Après la Résurrection, le Christ n’apparaît qu’à ses apôtres et disciples, c’est-à-dire que seuls des justes le voient, et non plus la multitude du peuple.
Un des volets de la prédication d’Elie sera d’annoncer le Royaume de Dieu ; mais ce discours ne sera compris et entendu que par les justes et la foule des rachetés ; les autres seront imperméables à de tels propos.
L’Ascension symbolise à la fois le départ et le retour du Christ. Qu’il y ait 40 jours d’écart entre l’annonce du royaume et le retour effectif du Christ est là aussi significatif. Il renforce l’idée que le délai ultime est bien de 40 jours avant de voir la terre promise.

 

Conclusion

Pourquoi la fin du monde en août ?
Parce que c’est le mois de la Sainte Vierge. Et la tradition catholique a toujours vu en Marie la Femme qui vaincra le dragon et la nouvelle Eve qui écrasera le serpent.
Août parce que c’est le 8ème mois
, chiffre de son divin Fils, qui fait miroir avec octobre, autre huitième mois (octobre veut dire « 8 »).
C’est pourquoi la dernière apparition à Fatima a eu lieu le 13 octobre : pour désigner en réalité le mois d’août ; ceci explique pourquoi le 13 août la Sainte Vierge n’a pas rencontré les enfants, mais le 19 et à un endroit différent. Cela voulait dire qu’il y aurait un jour un autre 13 août où cette fois-ci elle serait présente, et que ce mois d’août-là verrait s’accomplir les prophéties de la Salette (19 septembre), d’où le choix du 19 au lieu du 13.

Parce que le 15 août, qui était le jour de la fête nationale française sous l’Ancien Régime, est aussi une des plus grandes fêtes mariales car l’Assomption veut dire à la fois retour et résurrection.
En effet, nous savons par Marie d’Agréda que la Sainte Vierge est décédée le 13 août 55. Son divin Fils viendra lui-même laressusciter le troisième jour, donc le 15, et l’emmènera avec lui aux cieux : c’est l’Assomption.
Or l’Assomption de la Sainte Vierge est l’équivalent de l’Ascension du Christ et c’est à l’Ascension que deux anges annoncent son retour dans la gloire.
A la fin des temps, la résurrection attendue est celle de l’autre femme, l’épouse mystique du Christ, c’est-à-dire l’Eglise.
Il faut donc que Marie précède son Fils afin d’écraser le dragon pour que lui-même vienne ressusciter son Eglise et juger tous les hommes.
C’est pourquoi la fin du monde n’a pas lieu au 15 août mais un peu après, au moment de la chute de Babylone, donc à partir du 21 août.
Ce qui est logique puisque le 22 août est la fête du Cœur Immaculé de Marie, nom sous lequel elle se présente à Fatima.
La victoire de Marie fut inscrite au 22 août par le pape qui proclama le dogme de l’Assomption, le dernier grand pape avant l’entrée des fumées de satan dans l’Eglise : Pie XII. Pape qui sera témoin de façon personnelle d’un deuxième miracle du soleil le jour de la proclamation du dogme de l’Assomption, le 1er novembre 1950, fête de tous les saints.

Maintenant, on comprend le choix du 21 août 2013 pour déclencher la troisième guerre mondiale par l’attaque au gaz sarin en Syrie.
La Sainte Vierge, utilisant la Russie de Poutine, les en a empêchés. Il n’y aura donc pas de troisième guerre mondiale, tant pis pour satan.
Le peuple hébreu, préfigurant le peuple de Dieu, sort d’Egypte la nuit du 14 au 15 Nizan.
Justement, le monde catholique, le 11 juillet, se situe entre le 14ème et le 15ème dimanche du temps ordinaire (pour les tradis, on est entre le 6ème et le 7ème dimanche après la Pentecôte, soit entre la 6ème et la 7ème trompette).

La libération définitive des hébreux se situe 7 jours après, le 21 Nizan ; ce jour-là, ils passent la mer Rouge à pied sec, qui se referme ensuite, anéantissant la totalité de l’armée ennemie, y compris le Pharaon.
La chute de Babylone. Le 21 Nizan préfigure le 21 août.

 

Vous pouvez télécharger le fichier pdf de l’article ici :La date de la 6ème trompette et la mission d’élie

Illustration en début d’article : la croix de saint Antoine, ou croix en Tau (elle prend la forme de la lettre grecque Tau), est devenue le symbole franciscain par excellence.
« Par ce signe tu vaincras » dit le Seigneur à l’empereur Constantin à la bataille du Pont Milvius le 28 octobre 311.
La lettre grecque Tau a une valeur numérique de 300. Comptez 300 jours à partir du 28 octobre (qui est aussi la date de la victoire de satan sur l’Eglise, par l’élection de Jean XXIII) et vous obtiendrez la date de la chute définitive du dragon.

https://legrandreveil.wordpress.com/2015/07/08/la-date-de-la-6eme-trompette-et-la-mission-delie/

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 10 juillet 2015 dans général, Religion - Prophéties

 

Étiquettes : , , , , , , ,

4 réponses à “La date de la 6ème trompette et la mission d’Elie

  1. Arsene

    10 juillet 2015 at 5:26

    Il y a une autre possibilitée pour ceux que ca interesse avec un décodage de la revelation de St Jean assez convaincante.
    http://poureuxlelivre.fr
    article « dernière vérité » et  » révélation « 

     
  2. christophe

    10 juillet 2015 at 7:56

    Ca vous dirait pas d’arreter ces conneries? à partir du 1er septembre par exemple, vu que le monde existera toujours, ca sera prouvé non qu’il ne s’agit que de conneries?

    Je vais me désabonner, juste pour ce type d’articles débiles…

     
    • Arsene

      10 juillet 2015 at 8:07

      Bonjour Christophe,
      Aurais tu à l’esprit de dire exactement la même chose au responsable de la FNAC parce que tu as vu un livre débile sur la fin du monde ou sur les petits lutin de la forêt dans un des rayons du magasin ?
      Non, bien sûr…
      Considère cet article comme un de ses livres et passe à côté pour te diriger vers ton rayon préfèré.
      Il ya tellement de sujet où ta colère serait plus utile.
      Amicalement

       
  3. Soul Soldia

    11 juillet 2015 at 6:46

    On l’ignore mais il faudra un jour l’aider ce louis d’alencourt et ces croyants aveugle qui le suivent dans ses délires peu importe les conneries qu’il raconte, sa devient gênant comme une secte au début c’était marrant mais la ces plus possible, il ne s’est jamais approcher de la vérité même pas une fois pourtant il continue, juste comme ça c’est pas blasphémer se qu’il fait ? sa serait quand même ironique pour un soit disant Catholique.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :