L’Arkansas n’est pas réputé pour ses mines d’or, certes. Mais pourtant, peut-être qu’un jour on aura la chance d’en retrouver. Au XVIe siècle, cela a été le cas d’explorateurs espagnols. Prospecteurs d’or, ils ont exploré les ruisseaux et trouvé plusieurs pépites dans un ruisseau de la forêt nationale d’Ouachita. (Photo : dbarronoss)
Cripple Creek, dans le Colorado, est une ancienne mine. Malheureusement, impossible d’y trouver de l’or aujourd’hui puisque c’est devenu un site touristique. En revanche, il est possible de visiter le lieu en descendant sous terre pour découvrir comment les travailleurs vivaient au temps de l’exploitation minière. (Photo : Nate Zoch)
Au beau milieu de l’Alabama se trouve « l’Alabama Gold Camp ». Ici, de nombreux chercheurs d’or se rassemblent, au point que l’activité est devenue attraction touristique. (Photo : Wikicommons)
La région des Appalaches, au nord de la Géorgie (États-Unis) a été le tableau d’une ruée vers l’or, peu connue, en 1928. Sur place se trouvent encore de très nombreux chercheurs d’or professionnels. (Photo : Michael Carpentier)
La Californie est réputée pour compter de nombreux sites où trouver de l’or. Jamestown est l’un de ces endroits, proche du Yosemite National Park, où selon la rumeur, il y en aurait encore beaucoup… (Photo : DR)
L’Alaska n’est pas seulement célèbre pour ses paysages ! L’État posséderait de l’or en abondance… Au début des années 1900, la mine du ruisseau Crow était la plus grosse ressource d’or d’Alaska. (Photo : Erik Gregg)
Dans l’American River, en Californie, James W. Marshall, menuisier de profession, a découvert de l’or en 1848. Sa trouvaille a provoqué la ruée vers l’or. L’homme a d’ailleurs été chassé de ces terres par les chercheurs d’or et n’a jamais pu profiter de sa découverte. (Photo : DR)