RSS

D’après un document déclassifié de l’armée américaine, le nano-argent peut neutraliser le virus Ebola

03 Oct
Hé oui, les  » goldeux  » savent ça, que le silver est un puissant « médicament » (antibactérien, fongicide, bactéricideantibiotique naturel etc etc etc : on dénombre près de 10 000 utilisations différentes de ce métal !!! ) Donc cette info ne m’étonne pas …

Par contre on a vu que le virus EBOLA pouvait muter , et qu’il mutera (comme tous les virus) à coup sur , avec une très faible chance, mais une chance quand même, de changer son mode de transmission et devenir « aéroporté » : Fawkes pense que c’est déjà le cas , et apporte des sources …

J’ai confiance aux infos de FAWKES , il est comme nous , et ne cherche que la vérité (toujours avec des sources et des éléments de preuves) .

Pour le moment, c’est le seul médecin qui déclare que le virus est d’ores et déjà transmissible par voie aérienne : je me garderait donc d’en tirer des conclusions hâtives, mais je pense qu’il faut prendre la mesure de cette info aussi, car ça cadrerait bien avec ce que j’ai nommé « l’opération EBOLA »  , une pandémie artificielle , déclenchée pour diffuser la peur (voir plus si ça prend de l’ampleur et que le virus devient bien transmissible par voie aérienne : le créateur du vaccin est aussi un « eugéniste »notoire ,  je le rappel…) , ce qui donne des leviers politiques .

Réponse de Guy Fawkes :

« J’ai mis à jour l’article. Ce n’est pas le seul médecin qui prétend qu’Ebola est transmissible par aérosol. La CIDRAP le pense également (voir la MAJ). Nous avions aussi Santé Canada qui l’a affirmé pendant plusieurs années jusqu’à ce qu’on parle du sujet et qu’ils le censurent. Et pour finir nous avons une étude de 2012 qui démontre une contamination sans contact entre des singes et des cochons.

Cela nous fait 4 sources, toutes médicales, qui affirment cela. Donc c’est bien les autorités qui cachent ces informations et vont enfumer les gens un de ces jours en affirmant qu’il y a eu une mutation et que le virus est soudainement devenu aéroporté pour créer une panique soudaine. De toute évidence, c’est faux. En mentant de la sorte, ils nous mettent sciemment en danger et les services de santé sur place sont les premiers concernés. »

Hmmm Hmmm …. fort intéressant ma foi, on va fouiller dans ce sens   …

Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance

Cet article est probablement le plus important que j’ai pu rédiger jusqu’ici sur Ebola. Non seulement parce qu’il montre sans équivoque que les américains ne veulent pas que cette épidémie s’arrête, bien au contraire, mais aussi car il peut, je l’espère, sauver des vies.

On nous a menti depuis le départ en affirmant que le virus Ebola ne disposait d’aucun traitement alors qu’un sérum existe depuis près de 40 ans, mais des solutions économiques et efficaces qui valent le coup d’être essayées comme le chlorure de magnésium ou la vitamine C (intraveineuse, éventuellement liposomale) ne sont pas proposées par les autorités de santé préférant des traitements expérimentaux hasardeux et non testés. 

Cette présentation déclassifiée produite par l’agence de réduction des menaces (DTRA) du ministère de la défense des Etats-Unis (DOD) et le Centre de lutte contre les armes de destruction massive de l’US Strategic Command (USSTRATCOM) démontre aujourd’hui que le nano-argent peut neutraliser le virus Ebola.

Il démontre les effets neutralisants puissants des nanoparticules d’argent contre les virus de la fièvre hémorragique, y compris arénavirus et les filovirus (c’est à dire, le virus Ebola). L’une des principales tâches de la « Defense Threat Reduction Agency » du DOD est d' »anticiper et atténuer les menaces futures longtemps avant qu’elles aient une chance de nuire aux États-Unis et à nos alliés. » La présentation a été faite par des chercheurs de la Direction en biotechnologie appliquée, « 711e Human performance Wing » de l’Air Force Research Laboratory.

Les chercheurs ont conclu que in vitro, les nanoparticules d’argent neutralisent les virus de fièvres hémorragiques à l’intérieur des cellules en diminuant l’expression des gènes du segment S et en diminuant de façon concomitante la production de virus de descendance. Ils notent que la neutralisation virale se produit au cours des premières phases de la réplication virale, le traitement des nanoparticules d’argent devrait ainsi être administré avant l’infection virale ou dans les premières deux à quatre heures après l’exposition au virus initial.

Cette étude parle d’expériences in vitro dans les premiers stades de contagion. Nous ne savons cependant pas avec certitude si le nano-argent est efficace in vivo et plusieurs jours après la contagion mais ce sont tout de même des résultats très encourageants.

Nous aurions pu en avoir le cœur net mais les autorités ont refusé non seulement d’utiliser, mais carrément d’autoriser l’arrivée d’un colis de 200 bouteilles de nano-silver fourni par le Dr Rima E. Laibow de la Natural Solutions Foundations pour aider les patients de Sierra Leone alors que le président Koroma avait expressément accepté d’essayer le traitement au mois d’Août. Cela montre une fois encore que les américains ne sont pas là bas pour aider, ils sont là pour contrôler le processus de diffusion du virus et veiller à garder la situation sous leur contrôle total car cette souche est utilisée comme une arme biologique. Dès lors, cela serait mal venu qu’une solution d’argent non brevetable pour les labos vienne entacher le business vaccinal à venir.

Le fait qu’ils viennent prêter main forte sur place leur permet également de se donner bonne presse à domicile comme à l’internationale. Qui pourrait croire à première vue que ceux qui ont provoqué cette épidémie seraient les premiers à venir aider sur place? Pourtant, cette stratégie de diversion par l’humanitaire a montré son efficacité dans le passé: pourquoi changer un plan qui a fait ses preuves?

Venons-en à la partie la plus pénible à entendre:

Le virus Ebola est non seulement aéroporté mais sera plus virulent dans un climat froid

Nous avions déjà vu que de fortes suspicions de la nature aéroportée de ce virus avaient été signalées pendant plusieurs années sur le site web de santé Canada qui l’a censuré peu après que l’alerte ait été donnée cette année. Le CDC a également récemment admis qu’être à un mètre ou même dans la même pièce qu’un patient constitue un risque. Cette fois, le docteur Rima E. Laibow a consulté la littérature médicale de l’USAMRIID et elle confirme que le virus est déjà aéroporté. Les informations qu’elle donne sont capitales:

« Ebola et les virus semblables sont plus transmissibles par la transmission aérienne dans des environnements non-tropicaux, c’est pourquoi le nombre de transmission de ce type en l’automne et en hiver dans l’hémisphère Nord rendra la pandémie plus probable et, qu’elle devrait prendre racine ici. Ebola sera plus contagieux, pas moins. »

 » Les scientifiques nous disent que, dans les tropiques, le virus Ebola se dessèche par la chaleur, est endommagé par l’humidité et stérilisé par le soleil.

Dans les climats froids, écrivent-ils, son profil de transmission par aérosol sera comme celui de la grippe aviaire, une maladie qui se propage par des gouttelettes provoquées par la toux, les éternuements ou le fait de parler. »

« L’exposition à une faible dose de quelques particules virales était au moins aussi dangereuse que l’exposition à une forte dose donc 50 unités virales dans l’air causaient la maladie de façon encore plus efficace que 500 unités virales. »

« La grippe, même la plus virulente et la plus mortelle, ne peut infecter que les tissus respiratoires, c’est à dire les poumons. Mais Ebola peut infecter tous les types de cellules dans le corps, ce qui explique le fait que toucher des sécrétions contaminées peut transmettre la maladie, même si vous ne mettez pas vos mains dans votre bouche, par exemple. Et d’après ces études et d’autres que j’ai lu, il est clair que le virus est si robuste que même s’il est lyophilisé, il persiste dans l’environnement et est encore capable d’infecter quelqu’un.

Donc, par temps froid, il est aussi facilement propagé par des gouttelettes que la grippe et il persiste dans l’air et sur ​​les surfaces.

Et le gouvernement le sait. »

« Vous allez bientôt entendre des déclarations sans aucun sens sur une mutation qui a permis au virus Ebola de devenir transmissible par l’air. Faux. Il peut déjà se transmettre par des gouttelettes dans l’air et d’autres études le montrent clairement. »

NB: La préparation du public commence justement à pointer le bout de son nez alors que Le Telegraph sort aujourd’hui un article au nom explicite:  » « Ebola pourrait devenir aéroporté »: l’Organisation des Nations Unies met en garde contre un «scénario cauchemar» alors que le virus se propage aux États-Unis

« Il y a plus de mille études examinées par des pairs qui montrent que, en tant que nutriment, il [le nano-argent] favorise une imperméabilité normale de la membrane cellulaire vis à vis de la réplication virale, à la fois en laboratoire et dans la vie réelle pour vous et vos enfants ».

Comme toujours, cette information vitale ne sera jamais transmise dans les médias de masse donc c’est à vous de transmettre l’information autour de vous car visiblement le virus n’a pas l’intention de s’en tenir à l’Afrique et tout cela est prévu depuis longtemps.

P.S: A noter que le nano-argent n’est pas de même nature que l’argent colloïdal. Il semblerait que les particules de nano-silver soient infiniment plus petites ce qui améliorerait l’efficacité de la solution qui pénètre ainsi les membranes des cellules infectées par le virus.

Liens connexes:

Silver nanoparticle neutralization of hemorrhagic fever viruses (document déclassifié de 2009 de l’armée américaine)
Analyse de ce document par le Dr Laibow
Lettre du docteur aux présidents de Sierra Leone, Liberia, Guinée, Etats-Unis, médecins sans frontière et l’ONU (elle n’a eu aucune réponse bien évidemment…)
Ebola: une arme biologique américaine

http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/10/dapres-un-document-declassifie-de.html

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 3 octobre 2014 dans général, Insolite, Santé - nutrition

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

4 réponses à “D’après un document déclassifié de l’armée américaine, le nano-argent peut neutraliser le virus Ebola

  1. romain

    3 octobre 2014 at 7:54

    pour le temps froid je me questionne , la grippe se propage moins par temps froid dehors

    par contre vu que les personne sont plus confiné et dessèchement des muqueuse a cause chauffage ; oui ca aide …

    pour l’argent rien de nouveau il est exceptionnel , par contre à 500/600 euro le kilo pouvant aire des tonne de produit et present partout il est difficile de le vendre 1000 euro les 2 picouse…

     
  2. Guy Fawkes

    3 octobre 2014 at 8:04

    J’ai mis à jour l’article. Ce n’est pas le seul médecin qui prétend qu’Ebola est transmissible par aérosol. La CIDRAP le pense également (voir la MAJ). Nous avions aussi Santé Canada qui l’a affirmé pendant plusieurs années jusqu’à ce qu’on parle du sujet et qu’ils le censurent. Et pour finir nous avons une étude de 2012 qui démontre une contamination sans contact entre des singes et des cochons.

    Cela nous fait 4 sources, toutes médicales, qui affirment cela. Donc c’est bien les autorités qui cachent ces informations et vont enfumer les gens un de ces jours en affirmant qu’il y a eu une mutation et que le virus est soudainement devenu aéroporté pour créer une panique soudaine. De toute évidence, c’est faux. En mentant de la sorte, ils nous mettent sciemment en danger et les services de santé sur place sont les premiers concernés.

     
    • Z

      4 octobre 2014 at 3:46

      hmmm hmmm , j’ai mis ton com dans l’article , je vois où tu veux en venir, et ça colle avec le grand dessin que je vois , sauf que j’avais pas les éléments de sources : bien joué, fallait les trouver ces infos , faut continuer à creuser par là …
      Bon, c’est quand que tu nous met sur ton site ! LOLE

       
  3. Lionel

    3 octobre 2014 at 10:48

    L’argent colloidal est composé de nanoparticules d’argent.. J’en utilise depuis des années avec grand succés puisque quasiment plus jamais malade.
    J’utilise du 15ppm ou 23 ppm et j’en viens a faire le lien avec le ps de l’article et le lien  » le Dr Rima E. Laibow de la Natural Solutions Foundations  » ou il est expliqué que 10ppm de nanoparticule d’argent désactive le virus Ebola, je pense donc que le nano silver est la même chose que l’argent colloidal, mais il faudrait un peu gratter pour en être sur, car tot ou tard, Ebola ou autre risque de frapper a la porte..
    Apparement le chorure de magnesium, que j’utilise avec succés également, pourrait également neutraliser ce virus.
    J’utilise aussi de l’acide ascorbique végétal en poudre (vitamine c) en cure, et concernant la Vitamine C liposomale en intraveineuse, ça serait un redoutable anti cancer, un fossoyeur de cellules cancereuses,comme le citron et les graines des noyaux d’abricot d’ailleurs.. (Et pleins d’autres aussi, suffit de chercher..)
    Juste pour dire qu’il y a longtemps que dans la famille nous avons arrêté médecin, vaccins et médicaments chimiques et que tout le monde devrait faire de même, et irait beaucoup mieux, c’est garanti..
    Je ne parlerais même pas du Dr Gernez et de tous ses traitements « miracles », il y a tout sur le net, encore faut il ouvrir les yeux.

    Bref, bon boulot..

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :