RSS

Les cinq plus grosses nappes de pétrole du monde

15 Juil

On arrive au coeur de l’été : pendant un mois je vais aussi lever un peu le pied, pour pouvoir moi aussi me renouveler et proposer de nouvelles choses ; Bon vous me connaissez je dis toujours ça mais ne le fait jamais …. mais cette fois oui ! (ça dépendra surement des jours)

Notez que 2 des 5 plus grosses nappes de pétrole du monde sont en IRAK ; Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance 

Nous avons beaucoup entendu dire que la fracturation hydraulique – ou « fracking » – a révolutionné le paysage de l’énergie et rendu accessibles de vastes nappes de pétroles prises au piège dans de vastes gisements de schiste. Ce nouveau pétrole vient s’ajouter aux réserves mondiales de pétrole à une époque cruciale, et empêche le prix du baril de flamber à un âge où la demande est élevée et la conjoncture géopolitique tourmentée.

Mais le monde repose encore principalement sur la production conventionnelle de pétrole à partir de gisements existants, dont beaucoup voient leurs réserves diminuer. Le Proche-Orient a dominé le monde pétrolier pendant un demi-siècle et, comme le montre la liste ci-dessous, il demeure aujourd’hui le roi du pétrole. Voici les plus importants gisements de pétrole du monde :

1. Ghawar (Arabie Saoudite) Le légendaire gisement de Ghawar est une source de production de pétrole depuis les années 1950, et a permis à l’Arabie de devenir le plus gros producteur de pétrole du monde et le seul pays capable de jouer le rôle de producteur de bouclage en raison de ses réserves inutilisées. Avec des réserves restantes estimées à 70 milliards de barils, Ghawar dispose de réserves de pétrole plus importantes que tous les pays du monde sauf sept, selon l’Energy

Information Administration

. Certains analystes pensent que Ghawar a atteint son pic de production il y a déjà dix ans, mais le manque de transparence pour lequel est célèbre l’Arabie nous oblige à nous contenter d’estimations. Il n’en demeure pas moins qu’il reste le plus gros gisement de pétrole du monde, aussi bien en termes de réserves que de production. Ghawar continue de produire 5 millions de barils de pétrole par jour.

2. Burgan (Koweït) Juste derrière Ghawar se tient une autre nappe de pétrole située au Proche-Orient. Le gisement de Burgan a été découvert en 1938, mais n’a été exploité pour la première fois que dix ans plus tard. Il contient des réserves de pétrole estimées à 72 milliards de barils, plus de la moitié des réserves du Koweït, et produit entre 1,1 et 1,3 millions de barils par jour.

3. Safaniya (Arabie Saoudite) La nappe de pétrole de Safaniya est le plus gros champ pétrolier off-shore. Situé dans le Golfe Persique, le champ de pétrole deSafaniya contiendrait 50 milliards de barils de pétrole. Il s’agit de la deuxième plus grosse source de pétrole de l’Arabie Saoudite après Ghawar, avec 1,5 millions de barils par jour. Comme les autres gisements d’Arabie Saoudite, Sarafiya est un gisement mature, exploité depuis plus de 60 ans, bien qu’Aramco travaille actuellement à l’extension de sa longévité.

4. Rumaila (Irak) La plus grosse nappe de pétrole irakienne est celle de Rumaila, avec des réserves estimées à 17,8 millions de barils. Située dans le sud du pays,Rumaila a été très prisée quand le gouvernement du pays a mis des blocs pétroliers aux enchères en 2009. BP et China National Petroleum Corporation (CNPC) travaillent ensemble au développement de ce gisement, aux côtés de South OilCompany, qui appartient au gouvernement irakien. Rumaila produit 1,5 million de barils par jour, une capacité de production qui devrait augmenter pour passer à 2,85 millions de barils par jour d’ici ces prochaines années.

5. West Qurna-2 (Iraq) Egalement situé au sud de l’Irak, le gisement de West Qurna-2 est la deuxième plus importante nappe de pétrole irakienne, avec des réserves estimées à près de 13 milliards de barils. West Qurna a été divisé en deux et vendu à des sociétés pétrolières internationales. La compagnie russe Lukoil exploite West-Qurna-2 et a commencé à produire un peu plus tôt cette année au rythme initial de 120.000 barils par jour. Lukoil prévoit d’augmenter sa capacité de production pour la faire passer à 1,2 millions de barils par jour d’ici la fin de l’année 2017. West Qurna-1 est géré par un partenariat entre ExxonMobil, BP, Eni SpA etPetroChina. Ses réserves sont estimées à 8,6 milliards de barils, et sa production devrait passer de 300.000 à plus de 2,3 millions de barils par jour d’ici ces cinq prochaines années.

Il est clair que le Proche-Orient soit encore au cœur du monde pétrolier. Malgré leur page, ces super-géants demeurent les nappes pétrolières de demain. A mesure que se développera la révolution pétrolière des Etats-Unis, le monde continuera dedépendre lourdement du destin  d’une poignée de pays du Proche-Orient.

Par OilPrice.com

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 15 juillet 2014 dans économie, général

 

Étiquettes : , , , , , ,

Une réponse à “Les cinq plus grosses nappes de pétrole du monde

  1. erer

    25 novembre 2015 at 10:44

    C’est cool

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :